Crédit : AFP

NFL

Trevor Lawrence répond à l’appel

Publié | Mis à jour

Quatre jours après avoir été identifié comme le quart-arrière partant des Jaguars de Jacksonville, Trevor Lawrence a démontré de très belles choses dans une victoire de 34 à 14 sur les Cowboys de Dallas, dimanche, dans un match préparatoire présenté au AT&T Stadium.

Le tout premier joueur sélectionné au dernier repêchage de la NFL a disputé trois séquences à l’attaque en début de partie. Lors de celles-ci, il a complété 11 des 12 passes qu’il a tentées pour 193 verges de gain. Le produit des Tigers de Clemson a également trouvé deux de ses receveurs dans la zone payante.

Visiblement, la preuve de confiance que lui a faite l’entraîneur-chef Urban Meyer semble avoir transformé Lawrence. À ses deux sorties précédentes, le jeune prodige s’était contenté de mener son équipe à un seul placement en huit présences sur le terrain avec l’attaque des «Jags».

Du côté des Cowboys, ce dernier duel préparatoire avait principalement comme objectif de départager les pivots Cooper Rush et Garrett Gilbert. Les deux hommes se battent pour le poste de numéro 2 derrière Dak Prescott.

Le premier a réussi quatre de ses huit relais pour seulement 16 verges, tandis que le second a trouvé 9 fois la cible sur 16 tentatives pour 87 verges et un touché.

Les Dolphins «saluent Marie»

En situation de quatrième essai et 15 verges à franchir, avec moins de 90 secondes à jouer et un retard de 26 à 21, les Dolphins de Miami ont tenté la fameuse passe du désespoir et c’est finalement Chris Myarick qui a capté un relais de 34 verges de Reid Sinnett pour propulser les siens vers une victoire de 29 à 26 contre les Bengals à Cincinnati.

Sinnett a terminé le match avec un taux de passes complétées de 66,6%, pour 343 verges de gains. Deux de ses relais ont été captés dans la zone des buts et un autre a été intercepté.

Dans le camp des Bengals, le quart-arrière Joe Burrow a vu peu d’action, lui qui n’a pas pu réussir sa seule tentative de relais.

Ailleurs dans la NFL

À San Francisco, les 49ers ont accumulé 242 verges au sol, tout en inscrivant quatre majeurs de cette façon, en route vers un gain de 34 à 10 contre les Raiders de Las Vegas.

À New York, le quart-arrière des Patriots de la Nouvelle-Angleterre Mac Jones a profité du dernier match préparatoire des siens pour prouver aux siens qu’il a ce qu’il faut pour jouer dans la NFL, dans une victoire de 22 à 20 contre les Giants. Jones a complété 10 de ses 14 tentatives de remises pour 156 verges de gains, en plus de distribuer un ballon pour un majeur.