Crédit : AFP

Golf

DeChambeau survole le Championnat BMW

Publié | Mis à jour

L’Américain Bryson DeChambeau a offert une performance comme seul lui en connait le secret, vendredi à Owings Mills, dans l’État du Maryland, lui qui a retranché 12 coups à la normale de 72 durant la deuxième ronde du Championnat BMW, pour s’emparer du premier rang de la compétition.

L’athlète de 27 ans a été dominant à sa deuxième sortie sur le parcours du club de golf Caves Valley, calant deux aigles et huit oiselets, pour finalement remettre une carte de 60 (-12). DeChambeau est même passé près de jouer sous la barre des 60 coups, mais il a raté un roulé de quelques pieds pour l’oiselet, au 18e fanion. Ce roulé lui aurait permis de devenir le 12e joueur dans l’histoire de la PGA à remettre une carte sous la marque des 60 coups.

«C’était une superbe opportunité, de dire DeChambeau, dont les propos ont été repris par le site de la PGA. J’ai eu des opportunités d’oiselet aux 17e et 18e fanions et ce n’est pas arrivé, mais je suis tout de même très fier de la façon que je me suis débrouillé. Ça fait du bien de ressentir de nouveau de la pression.»

Néanmoins, DeChambeau, en vertu d’un cumulatif de 128 (-16), occupe provisoirement la position de tête, puisque quelques golfeurs n’ont pas été en mesure de compléter leur ronde, eux qui ont d’abord été interrompus par les conditions météorologiques défavorables, puis par la noirceur. De ce groupe, l’Espagnol Jon Rahm accuse une seule frappe de retard sur DeChambeau, lui qui doit encore s’exécuter sur trois trous.

Rahm partage la deuxième place avec l’Américain Patrick Cantlay, grâce à un pointage de -15. Ces deux hommes et DeChambeau se sont offert un petit coussin au sommet du classement, puisque les plus proches poursuivants accusent quatre coups de retard sur le meneur et trois frappes sur les deux autres.

Les deux seuls représentants de l’unifolié en lice, Mackenzie Hughes et Corey Conners, partagent la 38e place, avec une kyrielle d’adversaires, à 12 frappes du meneur.