Crédit : Photo AGENCE QMI, Jadrino Huot

LHJMQ

Ève Gascon évite le couperet

Publié | Mis à jour

La gardienne Ève Gascon est toujours au camp d’entraînement des Olympiques de Gatineau, après que ceux-ci eurent retranché jeudi six joueurs, dont le portier Alexis St-Amour Lachance.

Ainsi, la jeune femme de 18 ans garde espoir d’amorcer la campagne en Outaouais; les Olympiques disputeront leur premier match du calendrier régulier face à l’Armada de Blainville-Boisbriand le 1er octobre. Six affrontements sont encore à l’horaire de la troupe de Louis Robitaille, qui mise aussi sur Rémi Poirier et Emerik Despatie pour défendre la cage du club.

Depuis le début des duels préparatoires, sept gardiens ont défilé devant le filet gatinois. En deux duels, Gascon a concédé deux buts en 26 tirs, ce qui lui vaut un taux d’efficacité de ,923 et une moyenne de 2,07. La semaine passée, elle était devenue la première femme en près de 20 ans à jouer une partie de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, rencontres hors-concours et de saison régulière confondues.

Les autres joueurs ayant subi le couperet jeudi sont les attaquants Mathis O’Driscoll, Chistriano Spadafora et Alexis Sylvestre ainsi que les défenseurs Benjamin Vigneault et Thomas Hébert.