Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

Remparts: un premier trio en adaptation

Kevin Dubé

Publié | Mis à jour

La glace est brisée pour le premier trio des Remparts de Québec. Les attaquants Zachary Bolduc, Théo Rochette et Christophe Farmer ont disputé un premier match ensemble, mercredi, face à l’Océanic de Rimouski. Et même s’ils ont inscrit deux des quatre buts des leurs, dans une défaite de 5-4 en prolongation, ils n’étaient pas pleinement satisfaits de cette première partie.

Bolduc a inscrit deux buts, presque identiques, en avantage numérique, dont un à 18,3 secondes de la troisième période et qui forçait la tenue d’une prolongation tandis que Rochette s’est fait complice à chaque fois.

«Ç’a été un match en trois étapes. De période en période, on jouait de mieux en mieux ensemble. C’était la première fois qu’on se faisait des passes et qu’on jouait sur le même trio. C’était tout nouveau pour nous et on a senti que plus le match avançait, plus la cohésion et la chimie se développaient entre nous. C’est important de ne pas voir ça trop gros. Il faut se donner du temps. Trois joueurs de talent, c’est sûr que ça va fonctionner», a mentionné Bolduc, qui portait le no 15 mercredi.

Première fois ensemble

Il s’agissait effectivement de la première fois qu’ils jouaient ensemble puisque lors des entraînements et des matchs intraéquipes, ils n’étaient pas jumelés.

«C’est pour ça qu’on les a fait jouer ce soir et qu’ils vont jouer vendredi, a précisé Patrick Roy. Il faut qu’ils apprennent à se connaître sur la glace. Ça va prendre un peu de temps. Il faut qu’ils se trouvent. Au début, ils jouaient de façon un peu plus individuelle et forçaient des choses. Plus ils vont jouer, meilleurs ils vont devenir.»

Un autre trio de vétérans, celui de Pier-Olivier Roy, Xavier Filion et Mikaël Huchette a lui aussi bien fait avec deux buts en deuxième période, un par Roy et l’autre par Filion.

Nause absent

Les camps d’entraînement dans la LHJMQ sont longs, très longs, mais, cette fois, ce ne sont pas les Remparts qui vont s’en plaindre.

Mercredi, ils ont appris que le défenseur Evan Nause devrait s’absenter pour une période de huit semaines en raison d’une blessure à une épaule subie lundi.

Une blessure qui, au final, ne lui fera rater qu’environ deux semaines de la saison régulière qui ne se met en branle que le 1er octobre.

N’empêche, cette blessure subie lors d’un match intraéquipe lundi dernier privera le choix de deuxième ronde des Panthers de la Floride au dernier repêchage de la LNH, d’une première expérience à un camp professionnel.

Par ailleurs, avant la rencontre, Patrick Roy a retranché les attaquants Jason Beaulieu et Jonah MacDonald, portant le nombre de joueurs toujours au camp à 30. Choix de sixième ronde des Diables rouges au dernier repêchage, Beaulieu se rapportera au Blizzard du Séminaire St-François (M18AAA) tandis que MacDonald, une sélection de quatrième tour des Remparts en 2021, rejoindra le programme des moins de 17 ans de Mount Academy, à Charlottetown.

Les Remparts reprendront l’action vendredi soir alors que les Saguenéens de Chicoutimi seront au Centre Vidéotron.

Un maximum de 7500 spectateurs pourront prendre part à cette rencontre.

Il s’agira d’un premier match pour les Remparts devant leurs partisans depuis le 1er mars 2020.

Patrick Roy confirmera son alignement samedi ou dimanche. Mercredi, il n’a pas fermé la porte à d’autres transactions d’ici la limite de dimanche, midi.