Crédit : AFP

MLB

Yadier Molina prendra sa retraite... en 2022

Publié | Mis à jour

En acceptant un contrat d’un an et de 10 millions $ avec les Cardinals de St. Louis, mardi, le receveur-étoile Yadier Molina a pris une décision: la saison 2022 sera sa dernière dans le baseball majeur.

Pourtant, l’athlète de 39 ans est loin de mal paraître sur le terrain. Il a participé au match des étoiles pour une 10e fois cet été, lui qui présente une moyenne au bâton de ,259 en plus d’avoir cogné huit circuits et produit 51 points en 95 parties.

Et sur le plan défensif, la réputation de Molina n’est plus à faire. Il a jusqu’ici mis la main sur huit Gants dorés au cours de sa carrière de 18 campagnes, toutes avec les Cardinals. Il a ainsi pris la décision de se retirer en pleine possession de ses moyens.

«Eh bien, ça suffit! a lancé Molina en vidéoconférence, mercredi. Je veux dire, 19 ans, c'est une longue carrière, et ma position est difficile. En ce moment, je veux faire de mon mieux et je vais m’entraîner durement, mais c'est difficile de suivre le jeu à un niveau élevé en ce moment quand on a 39 ans.»

Des adieux

Molina a expliqué qu’il avait observé comment s’étaient passées les dernières saisons de Derek Jeter, Mariano Rivera et David Ortiz, qui avaient également annoncé leur retraite avec un an d’avance. Et il souhaite pouvoir vivre le même genre d’adieux que ceux-ci.

«Je pensais à [notre prochain périple] à Cincinnati et entendre les huées là-bas, puis aller à Chicago et entendre toutes les huées là-bas. Ça va être génial, a rigolé Molina. Ce sera un bon moment d’aller là-bas et de se faire huer.»

Le Portoricain se permet maintenant de rêver. Ayant déjà remporté deux fois la Série mondiale, en 2006 et 2011, il aimerait terminer en beauté avec deux autres titres.

«Je suis pas mal certain que je pourrai terminer en force l'année prochaine et essayer de ramener le trophée à St. Louis cette année et l'année prochaine. Ce serait génial de remporter [la Série mondiale] deux années consécutives et de terminer avec une saison gagnante.»

Ensuite, même s’il accrochera ses crampons, il compte bien demeurer un membre à part entière de l’organisation.

«Ça fait 21 ans que j’en fais partie et être témoin de la façon dont elle prend soin de ses légendes est formidable, a-t-il dit. Je veux faire ça aussi. Quand vous avez des gars comme Lou Brock, Red [Schoendienst] – reposez en paix –, tous ces anciens, vous voulez en faire partie. Vous voulez venir ici et vivre les moments et les matchs comme retraité. Nous sommes impatients de le faire.»