Football universitaire RSEQ

Rouge et Or: Thomas Bolduc obtient le poste de partant

Jean Carrier

Publié | Mis à jour

C’est finalement le pivot sherbrookois Thomas Bolduc qui a remporté la bataille des quarts-arrières au camp d’entraînement du Rouge et Or. Il aura l’honneur de participer au match d’ouverture comme partant pour la toute première fois de sa carrière.

«Je suis vraiment content d’être celui qui pourra briser la glace. Ça va être un moment inoubliable, les gars sont fébriles.» 

Pour l’athlète de 22 ans, la bataille pour le poste de partant est seulement la première étape du processus.

«Je ne suis pas satisfait de seulement commencer les parties. Je veux mener cette équipe au championnat et je pense être en mesure de le faire d’autant plus que la Coupe Vanier sera à Québec cette année», mentionne celui qui dit s’être entraîné très fort pendant la longue pause de football.

Il avoue bien humblement n’avoir jamais craint de perdre le poste qu’il avait subtilisé à Samuel Chénard pendant la saison 2019.

«Ce n’est pas une surprise en ce qui me concerne. J’ai atteint un haut niveau de jeu à chaque jour du camp et je pense que mon leadership et ma confiance ont fait une différence. D’un point de vue strictement football, je pense que ma prise de décision est un peu plus rapide et l’expérience acquise en 2019 a eu un impact.»

Le gros test 

Le Rouge et Or continue sa préparation pour le match de dimanche contre les Redbirds de McGill. Bolduc est satisfait de la progression de l’offensive jusqu’à maintenant.

«Il y a des choses à peaufiner, mais je pense que nous avons installé une bonne base. Nous avons encore deux grosses pratiques devant nous pour terminer la préparation. Nous serons prêts.»

Une grosse nouvelle 

C’est le coordonnateur à l’attaque, Justin Éthier, qui a informé les deux joueurs de sa décision. «J’ai parlé à Arnaud ce matin et il voulait savoir s’il aurait l’occasion de continuer de se faire valoir. C’est absolument le cas puisque nous avons l’habitude d’évaluer les quarts à chaque semaine. Cependant, c’est Thomas qui est le partant et je l’ai informé de la situation au début de l’entraînement.»

Selon le gourou offensif, Bolduc n’a vraiment pas volé le poste tant convoité.

«Il a vraiment été supérieur à Arnaud lors de la première semaine. Par la suite, l’écart s’est réduit peu à peu. Je pense qu’Arnaud se posait beaucoup de questions au début et plus le camp avançait, plus il faisait confiance à ses instincts. Au final, c’est la prise de décision et l’expérience de Bolduc qui ont fait la différence.»

Éthier mentionne également combien il est content d’avoir pu assister à une bataille pour cette position cruciale.

«Je suis certain que l’arrivée de Desjardins a fait ressortir le meilleur de Thomas. On voulait améliorer la force de la position après la saison 2019 et nous avons eu droit à une très bonne compétition», termine l’entraîneur offensif, mentionnant aussi qu’il a été globalement très satisfait du camp d’entraînement.