Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Robbie Ray musèle les White Sox

Publié | Mis à jour

Une performance inspirée du lanceur partant Robbie Ray a permis aux Blue Jays de vaincre les White Sox de Chicago par la marque de 3 à 1, mercredi à Toronto.

L’athlète de 29 ans a complètement menotté ses adversaires en sept manches de travail, retirant 14 d’entre eux sur des prises. Il est toutefois l’artilleur qui a accordé le seul point adverse, en raison d’un but sur balles et cinq coups sûrs permis.

C’est d’ailleurs Yoan Moncada qui a été celui en mesure de produire le seul point des visiteurs, en troisième manche.

En relève, Tim Mayza et Jordan Romano ont été en mesure de continuer le travail de Ray, eux qui ont complété une manche chacun. Le premier des deux a fait mordre la poussière à deux adversaires, tandis que le second a obtenu son 13e sauvetage de la saison.

Malgré la brillante performance de Ray, c’est Mayza (4-1) qui s’est vu octroyer la victoire.

Au bâton, l’équipe locale a été en mesure de briser une égalité de 1 à 1 en fin de huitième manche. Alejandro Kirk a d’abord poussé Teoscar Hernandez au marbre, grâce à un simple. Deux frappeurs plus tard, alors que les coussins étaient tous occupés, Randal Grichuk s’est fait offrir un but sur balles qui a permis à Breyvic Valera de trotter vers la plaque pour inscrire le troisième point des siens.

Plus tôt dans la rencontre, plus précisément en quatrième manche, Corey Dickerson avait produit le premier point des siens en cognant un triple.

Malgré tout, l’artilleur partant des visiteurs Lucas Giolito a réussi un bon match, permettant un seul point sur cinq coups sûrs et un but sur balles. Il a aussi passé six Blue Jays dans la mitaine. La défaite n’est pas allée à son dossier, mais plutôt à celui du releveur Aaron Bummer (2-5).

Les deux formations se retrouveront pour le dernier duel d’une série de quatre, jeudi, toujours au Rogers Centre.