Crédit : Photo AFP

MLB

Un bel effort défensif mène les Jays à bon port

Publié | Mis à jour

Une solide performance du lanceur Alex Manoah et un effort collectif en défensive ont permis aux Blue Jays de Toronto de battre les White Sox de Chicago 2 à 1, lundi, au Rogers Centre.

L’artilleur de première année a œuvré pendant six manches et a permis un seul point, ainsi que les cinq frappes en lieu sûr de ses rivaux. Il a aussi amassé cinq retraits sur des prises. C’est toutefois le releveur Tim Mayza (3-1) qui a hérité de la victoire. Le sauvetage a quant à lui été obtenu par le spécialiste des fins de rencontre Jordan Romano.

Ce sont les White Sox qui ont été les premiers à s’inscrire à la marque. En sixième manche, Andrew Vaughn a frappé un roulant qui a permis à Yoan Moncada de traverser le marbre.

Dès leur retour au bâton, les Jays ont créé l’égalité. Vladimir Guerrero fils a obtenu un simple qui a poussé Bo Bichette à la plaque. C'était le 90e point que le fils de l'ancienne vedette des Expos de Montréal produisait en 2021.

Le point victorieux est survenu en huitième. Breyvic a profité d’un mauvais lancer de Craig Kimbrel pour finir son tour des sentiers et placer l’unique formation canadienne du baseball majeur en avant pour de bon.

Les Blue Jays et les White Sox se retrouveront mardi, pour le deuxième duel d’une série de quatre affrontements présentés dans la Ville Reine.

Un grand chelem délivre les Red Sox

Au Fenway Park, Travis Shaw a réussi un grand chelem en 11e manche, ce qui a mené les Red Sox de Boston de vaincre les Rangers du Texas 8 à 4.

Le joueur d’avant-champ a expulsé un lancer de l’artilleur Dennis Santana (2-3) par-dessus l’enclos des releveurs de sa formation. Shaw avait fait son entrée dans la partie en huitième manche, en vertu d’un changement défensif. C’était sa première frappe en lieu sûr depuis que les Sox l'ont réclamé au ballottage des Brewers de Milwaukee, le 15 août dernier.

En neuvième manche, les Rangers avaient forcé la tenue d'un tour au bâton supplémentaire en inscrivant deux points. C’est Andy Ibanez qui a été l’auteur de ses réussites.

La victoire est allée au dossier de Garrett Whitlock (5-2). Ce dernier a passé deux manches et deux tiers sur la butte. Il a donné un point sur autant de coups sûrs et a passé quatre adversaires dans la mitaine.

Dans la victoire, Alex Verdugo et Hunter Renfroe ont aussi étiré les bras. Il s’agissait respectivement de leur 12e et 23e longue balle de la présente campagne.