SPO-FOOTBALL-ALOUETTES-STAMPEDERS

Crédit : PHOTO COURTOISIE/PAUL MAWDSLEY/CALGARY SPORTS

Alouettes de Montréal

Les Alouettes s'effondrent à Calgary

Publié | Mis à jour

Les Alouettes de Montréal avaient l'opportunité de battre les Stampeders de Calgary, samedi soir. Toutefois, ils ont bousillé leur avance, s’inclinant 28 à 22 au stade McMahon.

Après un bon départ où ils ont pris une avance de 14 à 3, les Montréalais sont tombés à plat dans toutes les facettes du jeu.

Si le fait de ne pas avoir obtenu de matchs préparatoires n’avait pas trop paru à Edmonton, l’histoire fut très différente contre les Stampeders. L’exécution des Alouettes a fait défaut pendant la majorité des 60 min de jeu.

L’un des tournants du match est survenu au deuxième quart. Le maraudeur Royce Mitchie a réussi une interception aux dépens de Vernon Adams fils. À compter de ce moment, le rythme de la rencontre a basculé en faveur des Stampeders.

Le quart Jake Meier, qui effectuait son premier départ dans la Ligue canadienne de football (LCF), a gagné en confiance. Il a orchestré quelques bonnes séquences à l’attaque.

Il a aussi profité de l’indiscipline de la défensive des Alouettes pour gagner du terrain et demeurer sur le terrain plus longtemps. Les Montréalais ont écopé d’un total de 16 punitions, pour un total de 149 verges. C’est difficile de gagner un match dans une pareille circonstance. Ce n’était pas beau à voir, surtout au quatrième quart, où certains joueurs ont tenté de régler des comptes avec des joueurs des Stampeders.

L’attaque n’a guère fait mieux. Vernon Adams fils a connu une soirée pénible dans l’ensemble. Son exécution et son jeu de pieds n’étaient pas à point.

Par contre, fidèle à lui-même, Adams fils a tenté d’orchestrer une remontée en fin de match. Il est passé bien près de réussir ce tour de force encore une fois.

À la dernière seconde de la rencontre, Eugene Lewis a capté une passe de son quart, mais il n’avait pas les pieds dans la zone des buts.

Revirement coûteux

La première demie des Alouettes s'est déroulée en deux temps. Le premier quart a été tout à l’avantage des visiteurs.

Pendant que la défensive compliquait la vie du quart des Stampeders, l’attaque a eu besoin d’un peu de chance pour inscrire son premier touché du match. Lors d’une course, Adams fils a échappé le ballon à quelques verges des buts. Heureusement, Kaion Julien-Grant passait par là et il a récupéré le ballon.

Quelques instants plus tard, Adams fils a rejoint Jake Wieneke dans la zone des buts.

Après le majeur de William Stanback sur une course de trois verges, les Alouettes ont eu une baisse de régime. Est-ce qu’ils ont prêché par excès de confiance? Ce n’est pas impossible.

Les Stampeders en ont profité pour revenir dans le match.

Maier a orchestré une belle séquence pour permettre aux locaux d’obtenir leur premier touché de la rencontre, celui de Ka'Deem Carey, sur une course d’une verge.

Khari Jones insatisfait

Pour un deuxième match de suite, les joueurs des Alouettes de Montréal ont été indisciplinés, samedi. Certains d’entre eux ont fait passer leur petite personne avant l’équipe. L’entraîneur-chef, Khari Jones, espère qu’ils vont en tirer une leçon.

«On s’est tirés dans le pied au cours de ce match, a-t-il expliqué, lors de son point de presse d’après-match. Toutes les punitions ont été embarrassantes jusqu’à un certain point.»

«On a eu l’impression que toutes les punitions étaient de notre côté, surtout celles pour rudesse. Ce n’est pas l’équipe que nous sommes.

«Je suis heureux que ce type de situation survienne lors du deuxième match de la saison. J’espère qu’on va en tirer une bonne leçon.»

Jones a aussi tenté d’expliquer les déboires de l’attaque après l’interception des Stampeders de Calgary au deuxième quart.

«On n’a pas été en mesure de retrouver notre rythme, a mentionné le pilote des Alouettes. À certains moments, on gagnait du terrain, mais pas du bon côté. On a eu une séquence où l’on s’est retrouvés avec un deuxième essai et 15 verges, et une autre avec 25 verges à franchir.

«J’espère que c’est seulement un signal sur notre radar. C’est un aspect qui me dérange un peu. Il y a eu des passes ratées, mais aussi des ballons échappés. Il y a des choses qu’on doit nettoyer dans notre jeu.»

Adams fils accepte le blâme

Vernon Adams fils n’a pas connu un grand match et il en est conscient. Il aimerait revoir la passe qu’il a faite dans la double couverture des Stampeders, au deuxième quart.

«Ce fut une mauvaise décision de ma part, a indiqué Adams fils. J’ai causé ce revirement et ils ont pris du rythme par la suite. On doit être meilleurs, surtout dans la zone payante. On doit récolter plus de points quand on cogne à la porte des buts.»

Il a semblé plus nerveux qu’à son habitude. On l’a vu faire certains exercices de respiration avant d’aller dans le caucus avec ses coéquipiers.

«Il se passait beaucoup de choses sur le terrain et je devais trouver une façon de me calmer. Je bougeais beaucoup dans ma pochette protectrice.

«Quand je suis dans cet état, j’ai tendance à faire des passes à mes receveurs qui ne sont pas précises.»

Ce qu’on a constaté

Gros départ de Wieneke

Lors des premières séquences à l’attaque, le quart Vernon Adams fils n’avait qu’une cible: Jake Wieneke. Ses quatre premières passes de la rencontre ont été faites dans la direction du numéro 9 des Alouettes.

La polyvalence de Pickett

Le demi défensif Adarius Pickett est en train de compliquer la vie des entraîneurs des Alouettes. Il a disputé un autre excellent match pour l’unité de Barron Miles, réussissant un sac et une interception.

Une première pour Sutton

Après avoir échappé bêtement un ballon, le demi défensif Wesley Sutton a réalisé sa première interception de la saison au premier quart. Il est l’une des belles révélations lors des deux premiers matchs.

Alford est une menace

Les Stampeders ont fait leurs devoirs au cours de leur semaine de préparation. Sur les bottés, ils ont évité d’envoyer le ballon dans les mains de Mario Alford. Le ballon a été envoyé en direction d’Adarius Pickett à quelques reprises.

Plus

Jake Meier

Celui qui en était à un premier départ en carrière dans la LCF a connu un début de match difficile. Toutefois, il s’est replacé de belle façon, aidant son équipe à remporter la victoire.

Moins

Vernon Adams fils

Le quart n’a pas connu une bonne soirée derrière sa ligne de mêlée. À compter du deuxième quart, où il a commis une interception, il est tombé à plat pour une raison qu’on ignore.