Crédit : AFP

Tennis

Coupe Laver: les alliés de «FAA» et «Shapo» connus

Publié | Mis à jour

L’équipe Monde misera sur les Américains Reilly Opelka et John Isner, ainsi que l’Australien Nick Kyrgios, pour épauler les Canadiens Félix Auger-Aliassime et Denis Shapovalov à la prochaine Coupe Laver, a-t-il été annoncé jeudi. 

La formation qui sera complétée par l’Argentin Diego Schwartzman tentera donc de freiner la séquence de trois victoires des Européens à cette compétition ayant vu le jour en 2017; elle avait été annulée en raison de la pandémie l’an dernier. En Opelka, le groupe du capitaine John McEnroe misera sur le finaliste de l’Omnium Banque Nationale de Toronto. La 23e raquette mondiale a notamment vaincu le Grec Stefanos Tsitsipas en demi-finale, avant de s’incliner au tour ultime devant le Russe Daniil Medvedev, deux des joueurs qui se retrouveront dans le clan du Vieux-Continent. 

L’événement se déroulera au TD Garden de Boston du 24 au 26 septembre et sera diffusé sur les ondes de la chaîne TVA Sports.

«Reilly a connu un beau parcours pour atteindre la finale à Toronto et j’ai été vraiment impressionné par sa belle forme des récents jours, a affirmé McEnroe sur le site de la Coupe Laver. C’est un jeune homme et un nouveau visage dans ce tournoi, mais nous comptions aussi sur John et Nick qui ont participé depuis les débuts. Nous avons une tonne d’expérience de notre côté et ce sera primordial.»

Optimiste malgré le passé 

Selon McEnroe, les siens ont tout ce qu’il faut pour vaincre l’Équipe Europe, qui misera aussi sur Andrey Rublev, Alexander Zverev, Casper Ruud et Matteo Berrettini. Son vis-à-vis Bjorn Borg dépêchera dans la mêlée cinq membres du top 10 du circuit de l’ATP, mais l’espoir est bien ressenti dans les rangs de l’Équipe Monde.

«Nous avons subi de dures défaites au cours des dernières années et on était proche de gagner, surtout il y a deux ans, quand nous étions à un bris d’égalité de la victoire. Je pense que l’énergie de la foule locale derrière nous et peut-être un peu de chance nous permettront de gagner cette fois», a souhaité le capitaine du Monde.