Crédit : Photo AFP

Blue Jays - MLB

Peu de marge de manœuvre pour les Blue Jays

Publié | Mis à jour

La fin de saison s’annonce excitante dans la section Est de la Ligue américaine de baseball, au sein de laquelle les Blue Jays de Toronto tentent de survivre en dépit d’une concurrence féroce.

Les hommes du gérant Charlie Montoyo ont limité les dégâts pendant le dernier weekend en évitant le balayage aux mains des Mariners à Seattle. Un gain de 8 à 3 obtenu dimanche malgré l’absence du voltigeur George Springer, blessé légèrement à la cheville gauche, leur a permis de se maintenir dans la course pour une place en séries.

Cependant, avec trois formations devant eux au classement de leur division et un retard de sept parties et demie sur les Rays de Tampa Bay, meneurs avec 71 victoires, les Jays n’ont plus de temps à perdre. Ils devront profiter dès mardi des ennuis des Nationals de Washington pour tenter de grimper les échelons, surtout que les Red Sox de Boston et les Yankees de New York, respectivement deuxièmes et troisièmes de l’Est de l’Américaine, s’affrontent cette semaine.

«Évidemment, les soirs précédents, il y a de dures défaites, mais nous sommes revenus en force pour l’emporter. C’est tout ce qui compte. Le passé est derrière nous. Nous allons nous concentrer sur les deux prochains matchs à Washington et essayer de tous les gagner. Nous tenterons de revenir à la maison en bonne position pour effectuer une poussée», a affirmé au site MLB.com le voltigeur Teoscar Hernandez, auteur de trois coups sûrs, dont un circuit, dimanche.

«Je pense qu’il s’agit d’un gain important. Le groupe a rebondi après des revers difficiles, a ajouté Montoyo au quotidien "Toronto Sun". L’équipe s’est présentée pour gagner et elle l’a fait. On est débarqué sur la côte ouest pour une longue période et à plusieurs occasions, on aurait pu se dire qu’on est prêt à rentrer chez nous... on aurait pu agir comme si c’était ainsi, mais le club s’est battu.»

Retour attendu

Les Jays souhaitent néanmoins le retour rapide de Springer, qui a été touché en heurtant lourdement la clôture du champ gauche, samedi. Heureusement pour eux, les résultats des examens semblent favorables et aucun autre test ne sera nécessaire. Le congé de lundi aidant, l’ancien des Astros de Houston pourrait revenir à son mieux.

«C’était une belle amélioration. Avec la journée de répit, il subira plus de traitements et nous verrons où il en est rendu mardi ou mercredi», a expliqué l’entraîneur.

L’impact de Springer a été important à Toronto cette année. Ayant manqué plusieurs semaines de la campagne à cause d’une blessure à un quadriceps, il a claqué 11 circuits depuis la pause du match des étoiles, un sommet dans l’Américaine. À partir de son retour à la compétition, le 22 juin, les Jays ont affiché un dossier de 27-18.