Crédit : Photo AFP

NBA

Nick Nurse veut une médaille olympique

Publié | Mis à jour

Nick Nurse a gagné son premier championnat de la NBA en 2019 et il aimerait sans doute en obtenir un deuxième, mais il a aussi ses yeux rivés sur une médaille olympique. Dans cette optique, l’entraîneur-chef des Raptors de Toronto a renouvelé son contrat avec Basketball Canada, lundi, pour le prochain cycle olympique.

Nurse tentera donc de réussir là où il a échoué durant le dernier été, à Victoria, c’est-à-dire dans l’obtention d’une qualification olympique de l’équipe canadienne masculine de basketball.

Pour se faire, il a évoqué le souhait de voir les meilleurs joueurs du pays se joindre à lui dans cette mission vers Paris en 2024.

«Ma prolongation de contrat va de pair avec l’engagement de trois ans que je demande aux joueurs, a-t-il indiqué dans une entrevue exclusive avec Sportsnet. J’ai été en contact avec ces gars-là depuis Victoria, je leur ai parlé du plan et j’ai tâté le terrain afin de savoir ce qu’ils en pensaient et s’ils voulaient en faire partie.

«Nous avons déjà établi les dates importantes, le début des différents camps d’entraînement et comment le tout coïncidera avec les dates importantes de la NBA et je leur ai dit : "Voici ce qui en est, voici le cycle, il s’agit d’un cycle de trois ans si vous voulez vous engager. Et si vous n’êtes pas certains de vouloir jouer, revenez en 2025".»

Nurse souhaite d’ailleurs que le Canada se qualifie pour les prochains Jeux olympiques d’été durant la prochaine Coupe du monde de basketball, en 2023, au lieu de le faire lors d’un tournoi qualificatif lors duquel seul le gagnant obtient son billet, comme ce fût le cas à Victoria.

Parmi les meilleurs joueurs canadiens évoluant dans la NBA, Jamal Murray et Shai Gilgeous-Alexander pourraient être deux des piliers de l’équipe nationale, eux qui ont raté le tournoi qualificatif, en juillet, en raison de blessure. R.J. Barrett et Andrew Wiggins pourraient aussi les joindre, eux qui faisaient partie de l’équipe à Victoria.