Crédit : AFP

MLB

Triston McKenzie perd son match parfait en huitième manche

Publié | Mis à jour

Quatre retraits. C’est tout ce qui manquait à Triston McKenzie pour réaliser le premier match parfait depuis 2012 dans le baseball majeur. Le lanceur des Indians de Cleveland pourra se réconforter en se disant que son équipe a au moins battu 11 à 0 les Tigers, dimanche, à Detroit.

La planète baseball a retenu son souffle pendant huit manches et deux tiers, mais Harold Castro a tout gâché pour l’artilleur de 24 ans en cognant un simple au champ droit. Sûrement déçu, McKenzie a tout de même retiré Willi Castro sur des prises cinq lancers plus tard.

Il s’agit néanmoins de la meilleure sortie en carrière du joueur de deuxième année. McKenzie (2-5) a fait mordre la poussière à 11 frappeurs au total. Emmanuel Clase a complété le travail en neuvième manche en retirant deux Tigers sur des prises.

Le dernier match parfait des ligues majeures date de 2012, l’année où Philip Humber, Matt Cain et Felix Hernandez en avaient tous réalisé un. Depuis l’ère des Séries mondiales, soit depuis 1903, seuls 21 lanceurs ont conservé un dossier immaculé dans un match.

Toute l’attaque des Indians a été concentrée dans les deuxième et troisième manches, où les visiteurs ont marqué respectivement six et cinq points. Du lot, Amed Rosario et Jose Ramirez ont produit trois points chacun. Ce dernier a notamment frappé sa 26e longue balle de la saison.

À son premier match dans les majeures depuis le 31 août 2018, Drew Hutchison (0-1) a connu un après-midi pénible. Le lanceur de 30 ans a accordé cinq coups sûrs, six points – dont deux mérités – et trois buts sur balles en une manche et deux tiers.