SPO-FOOTBALL-ALOUETTES-ELKS

Crédit : PHOTO COURTOISIE/ELKS D’EDMONTON

Alouettes de Montréal

Alouettes: rentrée réussie

Publié | Mis à jour

Les Alouettes n’avaient pas joué depuis 643 jours avant de sauter sur le terrain du Stade du Commonwealth, hier soir. Toutefois, ça n’a pas paru. Ils ont signé une victoire convaincante au compte de 30 à 13 contre les Elks, hier soir, devant 25 116 spectateurs.

Ce fut une performance presque sans bavure de la part de la troupe de l’entraîneur-chef Khari Jones.

Après avoir chassé la rouille dans les premières minutes du match, les Alouettes se sont mis en marche dans les trois phases du jeu. L’attaque a réussi les gros jeux dans des moments opportuns alors que la défensive a lancé un message fort au reste de la LCF.

Le quart Vernon Adams jr a livré une prestation identique à celles qu’on était témoins durant la saison 2019. Il a réussi plusieurs longs jeux en utilisant bien ses receveurs Eugene Lewis et B.J. Cunningham.

Parlant de ce dernier, il a été impressionnant pour un joueur qui n’avait pas joué depuis deux ans. On se souvient qu’il avait raté presque toute la saison 2019 en raison d’une blessure à un poignet. Il a fini la rencontre avec un touché et 86 verges de gains.

Il ne faut pas oublier la contribution de William Stanback qui a amassé 121 verges au sol. Lorsqu’il est au sommet de son art, il est difficile à rabattre au sol.

Sewell avait raison

Durant la semaine, le plaqueur des Alouettes Almondo Sewell a mentionné que le quart Trevor Harris était dérangé par la pression derrière sa ligne de mêlée. Il faut croire que le vétéran avait raison.

La défensive des Alouettes a causé des maux de tête à Harris durant tout le match. Elle a bousculé le pivot qui n’a pas eu le temps de faire ses lectures et ses passes comme il le souhaitait.

Sewell a mis le point d’exclamation à la victoire de son équipe en réussissant un sac en fin de match.

CE QU’ON A REMARQUÉ...

SUPER MARIO EST DE RETOUR

À son arrivée à Montréal, Mario Alford avait rapidement consolidé son poste avec des touchés importants. Le retourneur n’a pas attendu avant de mettre ses moteurs en marche. Il a profité de plusieurs bons blocs pour inscrire son premier majeur de la campagne avec un retour de 85 verges.

________________________________________

DU GRAND WIENEKE

Le receveur Jake Wieneke a repris là où il l’avait laissé. Il a inscrit le premier touché de la saison de façon spectaculaire au premier quart. L’Américain a capté une passe de 42 verges du bout des doigts. Il s’est relevé avant de franchir la ligne des buts. C’est ce jeu qui a donné du rythme à l’attaque des Alouettes.

________________________________________

WILDER JR EST EN FORME

Le porteur de ballon James Wilder jr a bien failli porter les couleurs des Alouettes avant l’annulation de la saison 2020. Wilder jr a connu un bon match avec quelques courses explosives.

________________________________________

LA PRESSION EST TOMBÉE

Le botteur David Côté a réussi son premier placement en carrière dans la LCF au deuxième quart. Il a mis le ballon entre les poteaux sur une distance de 23 verges. Il en a réussi deux autres de plus de 40 verges.

LA VICTOIRE DE LA RÉSILIENCE

Les Alouettes ont offert une prestation fort intéressante à leur premier match de la campagne.

Un match ne fait pas une saison, mais l’échantillon a mis un sourire aux lèvres de l’entraîneur-chef Khari Jones.

«Ce qui m’a le plus impressionné, c’est la résilience de notre équipe, a-t-il souligné lors de son point de presse d’après-match. Mes joueurs ont été en mesure d’appliquer le plan de match de la bonne façon.

«Pour moi, cette performance n’est pas surprenante parce que c’est ce que j’ai vu durant notre semaine d’entraînements.»

Adams jr un peu déçu

Il a pu compter sur un Vernon Adams jr en pleine possession de ses moyens.

«Il a été intelligent avec le ballon et il a fait d’excellentes lectures sur ses jeux.»

Toutefois, même s’il n’a pas commis beaucoup d’erreurs, le principal intéressé n’était pas complètement satisfait de son rendement.

«Je suis heureux de la façon que nous avons joué, a mentionné Adams jr. Par contre, j’ai été inconstant au troisième quart et la défensive a fait de l’excellent travail pour nous redonner le ballon rapidement.

«On a raté quelques opportunités. Je suis convaincu qu’on aurait pu marquer plus de points.»

Même s’il ne possède pas le bras le plus puissant de la LCF, Adams jr a tenté plusieurs longues passes durant le match.

Il suit les directives de Jones à la lettre et ça donne du jeu excitant.

Sewell persiste et signe

Après la rencontre, Almondo Sewell a eu un large sourire lorsqu’il a été question de ses commentaires au sujet de Trevor Harris dans les derniers jours.

«J’ai eu le dernier mot à ma façon, a mentionné le plaqueur des Alouettes. J’ai du respect pour Trevor Harris. Par contre, je ne fais pas des déclarations dans les airs. Je fais mes recherches.»

Il est très satisfait du travail de l’unité défensive.

«Je crois que nous avons trouvé notre identité ce soir (hier). Les demis défensifs étaient affamés et ils ont réalisé plusieurs gros jeux. Du côté du front défensif, on a réussi à mettre de la pression.»

Les Alouettes ont fini la rencontre avec quatre sacs.

Ça fait longtemps qu’ils n’ont pas été une menace à ce chapitre.