Club de foot Montréal

Des changements payants

Publié | Mis à jour

Malgré un retard de 1 à 0 après une demie, il ne faisait aucun doute dans la tête de l’entraîneur-chef du CF Montréal Wilfried Nancy que ses joueurs étaient en mesure d’enlever les trois points de la victoire.

Ce scénario s’est concrétisé tard en fin de match, à la suite d’un penalty repris à trois occasions.

«J’ai dit à la mi-temps, en toute humilité, que je savais qu’on pouvait gagner ce match-là et qu’il fallait qu’on soit encore plus calme, qu’il ne faut pas qu’on entre dans leur jeu, de dire Nancy en conférence de presse après le match. C’est une équipe très agressive qui défend bien, qui nous pressait bien et il fallait trouver ces passes qui pouvaient les embêter et je suis très fier des joueurs parce qu’on a pris beaucoup de risques.»

Nancy a lui aussi pris des risques avec ses changements à caractère offensif en deuxième demie. Il a d’abord fait entrer Sunusi Ibrahim, l’auteur du premier but, à peine trois minutes avant sa réussite.

«Je savais que ça allait arriver, a lancé Nancy. J’ai eu une discussion avec Sunusi parce que je n’étais pas content quand il a joué contre D.C.»

«Il a dit qu’il voulait marquer pour moi, pour le [personnel], pour l’équipe et moi je lui ai dit que je ne me concentrais pas sur ses buts. Je me concentrais sur sa faculté avec les performances sur le terrain. La façon dont il est entré, il a été très bon.»

Plus tard, à la 85e minute, Mustafa Kizza et Bjorn Johnsen ont fait leur entrée, dans une décision qui laissait entrevoir que l’instructeur n’avait rien d’autres que la victoire en tête. Johnsen a d’ailleurs provoqué le fameux penalty dans les arrêts de jeu de la seconde mi-temps.

«J’essaie de trouver les solutions pour mettre les joueurs dans les meilleures dispositions possibles pour qu’ils s’expriment et j’avais décidé que c’était prévu qu’on attaque, qu’on attaque, qu’on attaque....»

«C’est comme ça que je vois le football et je suis content que ça marche aujourd’hui. Tant mieux pour tout le monde.»

Point de presse de Djordje Mihailovic:

POINT DE PRESSE MIHAILOVIC -

Point de presse de Kamal Miller:

POINT DE PRESSE MILLER -