Crédit : AFP

LNH

Un changement de culture qui plaît à Chris Kreider

Publié | Mis à jour

Le virage robustesse qu’ont pris les Rangers de New York pendant la présente saison morte fait bien plaisir à l’attaquant Chris Kreider.

Le directeur général Chris Drury a acquis les attaquants Ryan Reaves, Barclay Goodrow et Samuel Blais par le biais de transactions. Il a aussi embauché les défenseurs Patrik Nemeth et Jarred Tinordi sur le marché des joueurs autonomes.

«Ce sont des joueurs qui compétitionnent, qui pratiquent un style nord-sud et qui acceptent d'aller dans les zones dangereuses, a indiqué Kreider, jeudi, dans le cadre de l'événement caritatif de tennis de table Smashfest. Ils ont un rôle bien défini et ils savent comment aider une équipe à gagner. Je pense que des joueurs avec autant d'expérience apporteront une contribution importante. Ils comprennent les petites choses et ils savent ce qu'est une culture gagnante.»

L’athlète de 30 ans croit que ses coéquipiers de la dernière saison devront aussi emboîter le pas.

«Et avec les joueurs qui étaient déjà ici, tout le groupe devra trouver cette identité afin que nous puissions gagner des matchs et ultimement participer aux séries», a-t-il dit.

Kreider, qui est le joueur ayant le plus d’ancienneté chez les Blueshirts, insiste sur l’importance de renouer avec le succès. Les Rangers n’ont pas atteint les séries éliminatoires trois fois dans les quatre dernières saisons.

«Peu importe ce que les gens pensent du plan de l'équipe, nous nous soucions de remporter le match suivant lors de chaque saison afin d'éventuellement assurer notre place en séries et de nous donner une chance de gagner la coupe Stanley. Peu importe comment les gens veulent appeler ça ou l'endroit où ils pensent que nous terminerons au classement, notre objectif est toujours le même», a affirmé le vétéran.