Omnium banque Nationale

La soirée des surprises à Montréal

Publié | Mis à jour

L'Italienne Camila Giorgi a surpris l’Américaine Coco Gauff avec une victoire de 6-4 et 7-6 (2), vendredi soir à l’Omnium Banque Nationale de Montréal, pour accéder à la toute première demi-finale de sa carrière dans un tournoi de ce calibre, soit la série Masters 1000. 

Elle y affrontera l’Américaine Jessica Pegula, qui a battu la tombeuse de la Canadienne Bianca Andreescu, la Tunisienne Ons Jabeur (13e tête de série), en trois manches de 1-6, 7-6 (4) et 6-0.  

Totatement en contrôle dans le premier match au programme en soirée, Giorgi a remporté aisément le premier set au compte de 6-4. 

Giorgi est passée bien près de briser Gauff au troisième jeu de la première manche, mais l’adolescente a résisté à quatre reprises. Elle y est toutefois parvenue à sa tentative suivante, au cinquième jeu, pour prendre les commandes 3-2. Le reste n'a été qu'une formalité pour la 71e raquette mondiale. 

Gauff a amorcé la deuxième manche avec beaucoup plus de conviction. Au deuxième jeu, l'étoile montante de la WTA a brisé à son tour sa coriace opposante, augmentant ainsi son avance à 2-0.

En retard 3-1, Giorgi a rebondi avec un bris crucial pour réduire l’écart à 3-2. Elle a ensuite confirmé celui-ci pour créer l'égalité 3-3. 

Giorgi est revenue à la charge au neuvième jeu en réussissant un autre bris pour le moins important qui lui a permis de servir pour le match. Mais elle a raté sa chance. Résultat: on est retourné à la case départ à 5-5!  

Jamais deux sans trois! Giorgi a répondu avec un autre bris, un troisième de suite, pour s’approcher à un seul jeu de la victoire. Mais encore une fois, elle a échoué à la tâche. 

Une fois rendue au bris d'égalité, elle a sauté sur l'occasion pour mettre un terme aux hostilités. Voyez les faits saillants du duel dans la vidéo ci-dessus.

En français svp!   

Giorgi était évidemment fière de sa performance dans son entrevue d'après-match, qu'elle a pris la peine de réaliser en français, au grand bonheur du public (à voir dans la vidéo ci-dessous):

camila -

«C'est une bonne semaine, surtout que tous mes matchs n’étaient pas faciles, donc je suis contente», a-t-elle indiqué. 

«Je suis vraiment contente! Je suis en train de jouer du bon tennis», a-t-elle ajouté.

Giorgi n’a en effet toujours pas perdu une seule manche depuis le début de l’événement. 

Son service est à point. Contre Gauff, elle a montré un taux de réussite de 80% sur ses premières balles, en plus de gagner 65% des échanges quand l’une d’entre elles était en jeu. 

Gauff, elle, a connu un match en montagnes russes sur son service, elle qui a réussi 74% de ses premières balles, en plus de réussir cinq aces. Elle a toutefois remporté seulement 59% des échanges lorsque sa première balle était en jeu et elle a offert 12 balles de bris à son adversaire. 

Crédit photo : AFP

Avantage ou désavantage?           

Si la plupart des joueuses ont souffert de la chaleur accablante cette semaine, Gauff arrivait pourtant épargnée à ce stade-ci du tournoi, elle qui avait préalablement passé moins de 90 minutes sur les terrains. 

Après sa victoire assez expéditive (67 minutes) en lever de rideau, contre la Lettone Anastasija Sevastova, la jeune sensation de 17 ans, 15e tête de série et 24e au classement de la WTA, avait atteint directement les quarts de finale lorsque la Britannique Johanna Konta s’était retirée en raison d’une blessure au genou gauche. 

Au deuxième tour de la compétition, la présence de Gauff sur le terrain avait aussi été abrégée, à 20 minutes précisément. En avance 5-0 au premier set, elle avait vu la Russe Anastasia Potapova déclarer forfait.  

Giorgi, quant à elle, avait été plus active. Elle ne s’était cependant pas éternisée non plus, remportant chacun de ses matchs précédents en deux manches. 

- Avec l'Agence QMI

Autres résultats de la journée: