Crédit : AFP

Formule E

Formule E: Porsche fait confiance à ses pilotes

Publié | Mis à jour

Porsche a opté pour la stabilité en vue de la prochaine saison de Formule E, la dernière avec la deuxième génération de monoplaces électriques, annonçant mercredi le retour de ses pilotes Andre Lotterer et Pascal Wehrlein.

Âgé de 39 ans, Lotterer en sera à une cinquième campagne en FE et à une troisième avec Porsche. L’ancien de DS Techeetah a obtenu sept podiums en 49 courses sans jamais goûter à la victoire.

Il offre toutefois à son équipe de l’expérience inestimable, lui qui compétitionne dans des séries de monoplaces depuis 2003 en plus d’avoir été sacré champion du monde d’endurance en 2012. Lotterer a par ailleurs triomphé trois fois aux 24 heures du Mans. Il estime maintenant pouvoir aider Porsche à atteindre un niveau supérieur en 2022.

«Malgré quelques succès notables cette saison, nous n'avons pas encore atteint tous nos objectifs. Cela me rend d'autant plus heureux que Porsche me donne la chance de contribuer au développement de l'équipe au-delà de la saison en cours», a-t-il commenté dans un communiqué.

Wehrlein, de son côté, a été champion de DTM en 2015 et a participé à deux saisons de Formule 1, en 2016 avec Manor et en 2017 avec Sauber. Il en est actuellement à sa troisième saison en FE.

Il pensait bien avoir signé sa première victoire en carrière lors de la première course de l’ePrix de Puebla, au Mexique, mais il a été disqualifié en raison d’un impair technique de son écurie. Wehrlein avait pourtant dominé la course, étant le premier à voir le fil d’arrivée après s’être élancé de la position de tête.

«En tant que nouveau venu dans l'équipe, je me suis senti très bien accueilli et à l'aise dès le départ, a indiqué Wehrlein. Nous avons accompli beaucoup de choses au cours de notre première saison ensemble et nous nous sommes solidement établis en Formule E. Je suis très heureux de faire partie de cette grande équipe à l'avenir.»

Wehrlein et Lotterer sont 11e et 17e au classement des pilotes avec des récoltes respectives de 71 et 45 points. Porsche est huitième chez les équipes, avec 116 points.

Saison folle à venir

À quelques jours de la fin de la saison, l’échiquier demeure incertain en vue de la prochaine saison de FE. En effet, peu de volants sont déjà officiellement attitrés. Or, la prochaine campagne doit débuter le 28 janvier, à l’occasion de l’ePrix de Dariya.

Pour l’instant, les deux pilotes de Porsche, tout comme Sam Bird et Mitch Evans, chez Jaguar, ainsi que Robin Frijns, chez Virgin, sont les seuls à être assurés d’un retour avec leurs écuries respectives. Oliver Rowland, de son côté, passera de Nissan e.dams à Mahindra, selon The Race.

Les annonces devraient toutefois se succéder rapidement, avec notamment en trame de fond le retrait d’Audi, qui quittera la discipline au terme de la saison. Le champion de la série en 2017, Lucas di Grassi, devra conséquemment se trouver un nouveau baquet.

Au total, 22 voitures devraient s’aligner sur la grille de départ l’année prochaine. Le sort de l’écurie Dragon Penske n’est toutefois pas totalement clair, de sorte que deux autres places supplémentaires pourraient disparaître.