Crédit : Photo AFP

LNH

Jour de paye pour les jeunes gardiens de la LNH

Publié | Mis à jour

Les gardiens Carter Hart, Ilya Samsonov et Igor Shesterkin ont tous paraphé de nouvelles ententes avec leur formation respective, lundi.

Dans le cas de Hart, le jeune gardien a assuré son avenir en Pennsylvanie, puisque les Flyers de Philadelphie lui ont octroyé un contrat de trois ans qui lui rapportera 3,979 millions $ par année.

Sélectionné au deuxième tour du repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH) en 2016, Hart s’est rapidement imposé comme le gardien d’avenir des Flyers. Il a amorcé son parcours avec l'équipe à 20 ans, en 2018-2019, devenant l’homme de confiance devant le filet l’année suivante.

Cette année, il n’a toutefois pas été à la hauteur, comme le démontrent sa fiche de 9-11-5, sa moyenne de buts alloués de 3,67 et son taux d’efficacité de ,877. Son instructeur-chef Alain Vigneault l’avait d’ailleurs écarté de la formation pendant un moment afin qu’il puisse se concentrer sur sa technique à l’entraînement.

Une courte entente pour Samsonov

Chez les Capitals de Washington, Samsonov a signé un contrat d’une seule saison, qui lui rapportera 2 millions $.

Le Russe de 24 ans était joueur autonome avec compensation et il aurait pu bénéficier de l’arbitrage salarial. L’homme masqué n’avait toutefois pas exercé ce droit.

L’an dernier, lors de sa deuxième campagne dans la LNH, le natif de Magnitogorsk a maintenu un taux de ,902 et une moyenne de 2,69. Utilisé pendant trois parties éliminatoires, il n’a pas été en mesure d’obtenir un seul gain. Les «Caps» avaient baissé pavillon en cinq matchs contre les Bruins de Boston en première ronde des séries.

Samsonov devait être le gardien numéro 1 de son club en 2020-2021, mais la COVID-19 l’a tenu à l’écart pendant un long moment. Son coéquipier Vitek Vanecek en a profité pour démontrer de quel bois il se chauffait. Les deux gardiens seront de nouveau en compétition au cours de la prochaine campagne du circuit Bettman.

Shesterkin pour quatre ans

Quant à Shesterkin, il a obtenu un peu plus de stabilité que son compatriote russe. Les Rangers de New York lui ont octroyé une entente de quatre ans. Selon le journaliste Frank Seravalli, le hockeyeur a obtenu un salaire annuel de 5,65 millions $.

L’athlète de 25 ans a disputé une première saison complète dans la LNH en 2021. Il a maintenu une fiche de 16-14-3, une moyenne de 2,62 et un taux de ,916. Il a terminé au cinquième rang au scrutin pour le trophée Calder, remis à la recrue de l’année.

Shesterkin avait accepté en 2019 un contrat de deux ans qui lui a rapporté 7,55 millions $ au total. Avant de faire ses débuts dans la LNH, il avait dominé la Ligue continentale de hockey (KHL) de 2016 à 2019 avec le SKA de Saint-Pétersbourg.