TENNIS-ATP-SUI

Crédit : AFP

Omnium banque Nationale

Un Denis Shapovalov en pleine confiance

Philippe Asselin

Publié | Mis à jour

«Si tu te présentes à un match et que tu n’es pas convaincu que tu vas l’emporter, tu n’as aucune chance.»

Ces mots prononcés par Denis Shapovalov, samedi, démontrent parfaitement dans quel état d’esprit le tennisman canadien se présente à l’Omnium Banque Nationale de Toronto, dont la compétition principale sera disputée de lundi à dimanche. 

«Je suis un joueur en confiance, a clamé l’Ontarien de 22 ans, durant une visioconférence. J’ai l’impression que je peux battre n’importe qui. Je crois que je suis devenu une grosse menace pour n’importe quel joueur. Il s’agit d’un élément extrêmement positif pour moi.»

Cette confiance, «Shapo» l’a construite grâce à ses performances des derniers mois. Elle atteint son apogée au début du mois de juillet, lorsqu’il a accédé aux demi-finales du tournoi du Grand Chelem de Wimbledon.

«Le momentum que j’ai amassé à la suite de Wimbledon est super. Dans les derniers mois, mon jeu s’est grandement amélioré et j’ai l’impression d’avoir monté plusieurs paliers», a affirmé celui qui a baissé pavillon contre Novak Djokovic au prestigieux événement londonien.

Un retour attendu 

Par ailleurs, Shapovalov se réjouit de finalement pouvoir renouer avec les amateurs de tennis canadiens, eux qui ont été contraint de se passer de leur tournoi annuel en 2020, et ce, en raison de la pandémie de COVID-19.

«Je suis excité d’être de retour [au pays] et de jouer enfin devant une foule canadienne, devant mes partisans, a-t-il exprimé avec son plus grand sourire. Ça fait longtemps que je ne les ai pas vus et qu’ils ne n’ont pas vu jouer en personne. Ce sera tellement plaisant d’y être.»

Si la logique est respectée, Shapovalov retrouvera ses partisans pour un duel contre l’Américain Sebastian Korda au deuxième tour.

«C’est quelqu’un avec qui je me suis beaucoup entraîné pendant la pandémie et que j’ai affronté aux Internationaux des États-Unis. Je le connais donc très bien et je sais à quoi m’attendre. C’est un très bon joueur qui est sur la pente ascendante», a dit Shapovalov sur son possible premier rival dans la Ville Reine.