Crédit : AFP

NFL

Une relation à améliorer pour Aaron Rodgers

Publié | Mis à jour

Les derniers mois ont été pour le moins tumultueux chez les Packers de Green Bay, qui tentent encore d’amadouer leur quart-arrière Aaron Rodgers. 

Récipiendaire du titre du joueur par excellence dans la NFL la saison dernière, le vétéran de 37 ans a été au centre de la controverse en raison de problèmes avec l’organisation du Wisconsin. 

Ayant raté les activités obligatoires du mois de juin, il s’est finalement présenté au camp d’entraînement à la fin juillet après avoir accepté des modifications à son contrat. Il pourra profiter de son autonomie au terme de la campagne 2022 sans que les Packers ne puissent lui accorder l’étiquette de joueur de concession.

D’ici là, le numéro 12 aura passablement de boulot à abattre sur le terrain, mais aussi à l’extérieur. Entre autres, il admet que sa relation avec le directeur général Brian Gutekunst, est à peaufiner.

«Je pense que c’est en constante progression. Selon moi, les liens ne se créent pas en quelques jours, a-t-il déclaré au site NFL.com. Il y a des moments pendant lesquels le respect grandit et la communication suit. 

«Les meilleures relations que vous avez avec vos amis et les êtres chers comprennent des conversations et un suivi. Vous ne pouvez pas discuter avec un ami proche pendant quelques mois et reprendre là où vous avez laissé.»

«Il n’y a pas de pause dans la communication, ni de discussions forcées dans lesquelles vous heurtez la personne parce que ça fait partie de votre liste de tâches du jour, a-t-il renchéri. Tout concerne la volonté de tenir ces dialogues et d’être impliqué dans une telle conversation. Nous en avons eu quelques-unes et elles ont été positives.»

Arrivée importante

L’an passé, les médias ont évoqué la profonde insatisfaction de Rodgers au moment de la sélection du quart Jordan Love au repêchage de la NFL. Également, certains ont fait état du mécontentement du pivot quant aux décisions prises par les Packers. 

Cependant, l’acquisition du receveur de passes Randall Cobb des Texans de Houston la semaine dernière aurait modifié sa perception de la situation, selon le réseau ESPN, citant les propos du DG.

Rodgers a mené les siens vers une participation à la finale de l’Association nationale lors de la dernière saison. Lors du calendrier régulier, il a totalisé 4299 verges et 48 touchés par la passe.