Crédit : AFP

Olympiques

Andre De Grasse passe en demi-finales au 200 m

Publié | Mis à jour

Le sprinteur canadien Andre De Grasse a réussi sa qualification pour les demi-finales de l’épreuve du 200 m en athlétisme, lundi, aux Jeux de Tokyo.

De Grasse, qui a remporté le bronze du 100 m au Japon, a pris le troisième rang de sa vague, et ce, en vertu d’un temps de 20,56 secondes. L’Ontarien a connu un excellent départ, ce qui lui a permis de ralentir en fin de course.

Le détenteur d’une médaille d’argent sur cette distance à Rio, en 2016, n’est pas le seul représentant de l’unifolié à avoir atteint la prochaine étape.

En effet, son compatriote Aaron Brown a pris le premier échelon de son groupe de qualification. Il a parcouru les 200 m en 20,38 secondes. Il a réalisé le 11e meilleur temps de la journée. À titre comparatif, De Grasse est 21e sur les 24 athlètes qui ont obtenu leur billet pour l’étape suivante.

Le Canadien Brendon Rodney est par ailleurs le sprinteur éliminé qui a réalisé le meilleur temps, soit 20,60 secondes. Le Torontois de 29 ans a conclu sa course au sixième rang sur huit olympiens.

Kyra Constantine passe à l’étape suivante au 400 m

Dans l’épreuve du 400 m féminin, la Canadienne Kyra Constantine a obtenu sa qualification pour les demi-finales.

La Torontoise a pris le cinquième rang de la première vague, mais son temps de 51,69 secondes a été suffisant pour qu’elle passe à la prochaine étape. L’athlète de 23 ans, qui en est à sa première participation aux Olympiques, a terminé l’étape qualificative au 21e échelon du classement général.

L’Ontarienne Natassha McDonald était également de la compétition, mais a vu son parcours s’arrêter. Elle a couru la distance en 53,54 secondes et pris le 36e rang au classement. La native de Mississauga a pris le septième et dernier rang de sa vague de qualification.

Déception pour Elizabeth Gleadle

Du lancer du javelot, la Canadienne Elizabeth Gleadle a pris le 23e rang du classement général et a ainsi raté sa qualification pour la suite des choses dans cette épreuve.

Sur sa troisième et dernière tentative, la Britanno-Colombienne a atteint 58,19 m. Cela lui a donné le 11e échelon de sa vague de qualification.

Gleadle en était à ses troisièmes Jeux olympiques. Elle avait terminé 12e à Londres (2012) et 16e à Rio (2016).