MLS

Le Revolution continue sa marche

Publié | Mis à jour

Deux buts tardifs ont permis au Revolution de la Nouvelle-Angleterre de vaincre les Red Bulls par la marque de 3 à 2, samedi.

En retard 2 à 1, les visiteurs, premiers du classement dans l’Association de l’Est, ont profité d’une situation de coup de pied arrêté, à la 84e minute. Le relais de Carles Gil a atteint la tête de Brandon Bye, avant de finir sa course dans le fond du filet adverse.

Quelques minutes plus tard, au début des arrêts de jeu, l’attaquant Adam Buksa s’est retrouvé seul devant le gardien et il n’a pas raté une pareille occasion, permettant aux siens d’enlever l’ensemble des trois points accompagnant une victoire.

Gustavo Bou avait inscrit le premier filet des gagnants, à la 60e minute.

Wikelman Carmona (8e minute) et Fabio (63e) ont assuré la réplique pour l’équipe locale.

Si la victoire permet au Revolution d’accroitre son avance au sommet du classement, la défaite laisse la formation new-yorkaise dans une situation précaire, avec 18 points en 15 matchs.

Au TQL Stadium, ni le FC Cincinnati ni le D.C. United n’ont été en mesure de trouver le fond du filet lors d’un match nul de 0 à 0.

La formation de la capitale nationale américaine a même dû se débrouiller à court d’un homme pendant près de la moitié du match, puisque Moses Nyeman a reçu un carton rouge à la 52e minute.

Les visiteurs ont hérité d’un deuxième rouge, dans les arrêts de jeu de la seconde demie, quand Joseph Mora s’est vu remettre son deuxième carton jaune de la rencontre.

Les gardiens Kenneth Vermeer et Bill Hamid ont chacun bloqué trois lancers pour signer le blanchissage.

Verdict nul entre Cincinnati et DC United -