Club de foot Montréal

Concurrence sur le flanc droit

Publié | Mis à jour

Zachary Brault-Guillard a amorcé la saison en étant l’homme de confiance de Wilfried Nancy comme latéral droit, mais un doute commence à s’installer.

Le Franco-Canadien a effectivement connu un très bon début de saison, étant même sélectionné à deux reprises dans l’équipe de la semaine de la MLS.

Il a été titulaire pour cinq rencontres avant de rejoindre le Canada dans sa quête pour une qualification à la Coupe du monde de 2022. Quand il est revenu, il a retrouvé son poste de partant pour deux autres rencontres.

Puis Mathieu Choinière est venu brouiller les cartes avec trois départs consécutifs avant que Brault-Guillard ne retrouve son poste, mercredi soir, contre New York City.

Concurrence

A priori, le défenseur de 22 ans n’y voit pas de grand problème s’il doit partager la tâche avec Choinière.

«C’est la concurrence, le coach l’a dit de nombreuses fois qu’il ferait tourner. Il s’ajuste au système de chaque adversaire. Mathieu a répondu présent et il a fait de très bons matchs. C’est aussi à moi de faire plus pour prouver que j’ai ma place.»

Selon Brault-Guillard, les choses sont différentes sous Wilfried Nancy.

«Il y a une bonne concurrence, le groupe vit bien. C’est vrai que la saison dernière, il y avait un onze type qui enchaînait. Ça finissait qu’on manquait parfois de fraîcheur. Cette année, le coach fait plus de rotation et ça se vit bien dans le groupe.»

L’an passé, Brault-Guillard a disputé 21 des 23 matchs de saison régulière de l’équipe. Cette année, il a été impliqué dans 11 parties sur 14, dont 8 fois comme titulaire.

Équilibre

«J’ai continué à faire de bons matchs, mais on a eu moins de réussite. Je ne m’inquiète pas pour la suite. Même si je ne suis pas partant, je suis entré dans beaucoup de matchs», a rappelé Brault-Guillard.

Le jeune homme reconnaît qu’il travaille encore à trouver l’équilibre entre le jeu défensif et offensif dans un poste où il doit couvrir beaucoup de terrain, plus que l’an passé.

«En début de saison, j’avais plus la capacité de monter, maintenant les équipes connaissent mieux notre façon de jouer et ça change les choses.»

«On doit aussi beaucoup courir et avoir différents types de courses et ça devient parfois fatigant. C’est plus compliqué de faire des grosses courses en avant, mais c’est à moi de travailler pour avoir plus de lucidité. Je suis moins offensif que d’habitude, mais je reste sur ma tâche défensive.»

Quioto blessé

Romell Quioto s’est blessé dans un match de la Gold Cup entre le Honduras et le Qatar cette semaine, une rencontre qu’il n’a d’ailleurs pas terminée.

«On n’a pas de mise à jour pour l’instant, on l’a vu en direct et on espère que ce n’est pas trop grave, a résumé Wilfried Nancy. On attend le retour des médecins. On aura un peu plus d’information un peu plus tard.»

Quant à Ballou Tabla, il s’entraîne toujours en solitaire pour le moment.

«L’idée est de voir son évolution sur le plan individuel pour voir s’il peut joindre les entraînements», a expliqué Nancy.

Le club a confirmé vendredi qu’il pourrait jouer ses trois matchs locaux au Stade Saputo au mois d’août.