Crédit : AFP

NBA

Les Bucks champions : Giannis Antetokounmpo entre dans la légende

Publié | Mis à jour

En permettant aux Bucks de Milwaukee de remporter le championnat de la NBA mardi soir, leur célèbre joueur Giannis Antetokounmpo est entré dans la légende.

À seulement 26 ans, celui qu’on surnomme le «Greek Freak» avait déjà deux trophées de joueur par excellence en saison régulière dans sa collection, mais ce titre remporté avec les Bucks l’amène à un autre niveau.

Nommé sans surprise le meilleur joueur des séries, Antetokounmpo a conclu ce parcours éliminatoire avec une performance de 50 points dans une victoire de 105 à 98 lors du sixième match de la finale contre les Suns de Phoenix. Il a ajouté 14 rebonds et cinq tirs bloqués.

Le plus satisfaisant aux yeux du principal intéressé? Il a remporté ce championnat avec les Bucks, à Milwaukee, cette équipe avec laquelle le Grec a toujours joué.

«En revenant, je me disais que c’est ma ville ici, a indiqué Antetokounmpo, dans ses commentaires d’après-match, mardi soir, lui qui s’était vu accorder une prolongation de contrat de cinq ans par les dirigeants des Bucks en décembre dernier. Ils m’ont fait confiance, ils croient en moi et ils croient en nous... Évidemment, je voulais que le travail soit fait.»

«C’est facile d’aller en quelque part et de remporter un championnat avec une autre équipe, a ajouté la vedette des Bucks. J’aurais pu me joindre à une super équipe, simplement faire ma part et gagner un championnat. Mais ceci est la manière difficile de le faire et c’est ce que nous avons fait.»

Futur membre du Panthéon

Malgré son jeune âge, Antetokounmpo a déjà une place assurée au Temple de la renommée du basketball et c’est encore plus vrai avec ce titre obtenu avec les Bucks.

Le «Greek Freak» avait déjà gagné un premier titre de joueur par excellence de la NBA, en 2018-2019, avant d’obtenir à l’issue de la saison suivante ce même honneur individuel, en plus d’être couronné le joueur défensif de l’année. Dans ce dernier cas, il devenait seulement le troisième joueur à gagner le titre de joueur par excellence et celui du meilleur joueur défensif la même année après Hakeem Olajuwon et Michael Jordan.

Avec une bague de championnat au doigt, Antetokounmpo est encore plus respecté dans le monde du basketball, d’autant plus qu’il s’agissait d’un premier titre pour les Bucks depuis 1971.

«J’ai apprécié regarder la majestuosité ce soir [mardi], le grand Giannis Antetokounmpo. Félicitations, mon frère!», a notamment écrit le joueur des Warriors de Golden State Stephen Curry, à l’issue du match de mardi, sur son compte Twitter.

«Giannis Antetokounmpo! 50 points, 14 rebonds, cinq blocs... Bravo au joueur par excellence!», a pour sa part réagi le légendaire Earvin «Magic» Johnson, ancienne gloire des Lakers de Los Angeles, en rappelant les statistiques du jour.