Crédit : AFP

F1

Lewis Hamilton sort Max Verstappen et l’emporte

Publié | Mis à jour

Malgré un accrochage avec Max Verstappen qui lui a valu une pénalité de 10 secondes, Lewis Hamilton a remporté le Grand Prix de Grande-Bretagne, dimanche à Silverstone.

Le champion du monde en titre a été à l’origine d’une violente sortie de piste du Néerlandais, meneur au classement des pilotes, lors des premiers virages de la course. Relégué en quatrième place après son arrêt aux puits, il a toutefois mené la charge pour dépasser Charles Leclerc (Ferrari) avec trois tours à compléter pour l’emporter. 

Leclerc a traversé le fil d'arrivée deuxième, devant Valtteri Bottas (Mercedes). Hamilton s’est approché à seulement huit points de Verstappen, dont la journée de travail s’est terminée avant même la fin du premier tour.

Stroll sauve les meubles 

Le Québécois Lance Stroll a semblé être en difficulté toute la fin de semaine, se qualifiant 15e vendredi et prenant le 14e échelon lors de la course sprint. Mais comme il le fait souvent pendant la course, il est parvenu à améliorer sa situation.

Ayant pris le départ de la 14e position, Stroll a grimpé au 11e rang avant que la course ne soit interrompue. Il a ensuite atteint la huitième place lors des premières boucles après le deuxième départ.

Le Montréalais a ensuite passé toute la course à environ une seconde de Fernando Alonso sans parvenir à le doubler. Il obtient malgré tout son sixième top 10 en 10 courses cette saison, portant sa récolte de points à 18, pour le 12e rang au classement des pilotes.

La prochaine épreuve sera le Grand Prix de Hongrie, dans deux semaines.