Crédit : AFP

F1

Lance Stroll gagne un rang en course sprint

Publié | Mis à jour

Le Québécois Lance Stroll a pris le 14e rang, samedi en Angleterre, lors de la première épreuve sprint dans l’histoire de la Formule 1.

En vertu de ce résultat, le pilote de l’écurie Aston Martin partira de cette même position, dimanche, au Grand Prix de Grande-Bretagne. Quinzième au départ du sprint, Stroll a tout de même gagné un rang, en vertu de l’abandon de Sergio Perez (Red Bull).

«C’était bien de gagner un peu de terrain avec ce sprint, mais je crois que nous cherchons encore un équilibre optimal pour la voiture», a mentionné Stroll, ses propos étant repris par le site web de son équipe.

Peu de dépassements ont eu lieu après les 10 premiers tours du tracé de Silverstone. Le Québécois a résisté la plupart du temps face à Carlos Sainz (Ferrari), qui s’est retrouvé derrière après un accrochage avec George Russell. L’Espagnol l’a finalement devancé.

«C’était un défi de gagner des places supplémentaires parce que le peloton était resserré et que nous avons fini avec une longue file de voitures. L’aspect positif, c’est que la courte course nous donne des données intéressantes qui nous permettront d’apporter les correctifs nécessaires», a exposé Stroll.

Historique pour Verstappen

Le vainqueur de la course de samedi, Max Verstappen, a du même coup obtenu la position de tête à bord de sa voiture Red Bull. Il a aussi mis la main sur trois points au classement.

C’est Lewis Hamilton (Mercedes) qui partait devant, mais le jeune Néerlandais lui a ravi sa position de tête dès le départ. Verstappen n’a plus regardé derrière par la suite, terminant devant son rival et l’autre Mercedes de Valtteri Bottas.

La course ne faisait que 17 tours et s’est bouclée en environ 26 minutes. Stroll accusait tout de même un retard de plus de 52 secondes sur Verstappen. Le coéquipier du Québécois, l’Allemand Sebastian Vettel, a pour sa part obtenu la huitième place.

«Pour nous, ça s’est bien passé et nous avons gagné quelques positions pour demain [dimanche], et d’autres en ont perdu, a reconnu Vettel. [...] J’ai apprécié ce week-end particulier jusqu’à maintenant. C’était intéressant d’avoir beaucoup d’intensité hier, suivi du sprint d’aujourd’hui, qui amène des surprises.»

«C’est une longue course demain, tout peut arriver. De plus, la chaleur sera un facteur, tout comme le choix des pneus, alors j’ai hâte de revenir plus fort demain», a conclu Stroll.