Crédit : AFP

Golf

Omnium britannique : Deux Canadiens dans le top 10

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Sud-Africain Louis Oosthuizen est demeuré en tête de l’Omnium britannique après trois rondes, samedi, au Club Royal St. George’s, mais deux Canadiens, dont le surprenant Corey Conners, ont encore des chances de prétendre au titre.

Conners a gagné 13 positions et pointe désormais au quatrième échelon avec un total de 202 coups (-8). L’Ontarien a joué la deuxième meilleure ronde parmi tous les golfeurs en lice, un 66 (-4). Seul l’Écossais Robert MacIntyre (65) a fait mieux.

Le neuf de retour de Conners a été particulièrement réussi, lui qui a enregistré ses quatre oiselets de la journée entre le 10e et le 14e fanion.

Mackenzie Hughes s’accroche quant à lui au top 10 avec son pointage de 203 (-7). Son parcours de samedi a été ponctué de plus de hauts que de bas. Le Canadien a calé quatre oiselets, dont un sur la normale 4 du 18e trou, et a été victime de deux bogueys.

Oosthuizen s’est approché encore un peu plus de son deuxième titre à l’Omnium britannique. Sa ronde de 69 (-1) n’a pas été très convaincante, mais l’athlète de 38 ans n’est tout de même qu’à 18 trous de rééditer son exploit de 2010.

Depuis, il est monté sur la deuxième marche du podium de tournois majeurs à six reprises sans l'emporter, et il sait qu'il doit adhérer à son plan et ne pas crouler sous la pression.

«Ce n’est pas génial de finir deuxième, alors demain je jouerai avec tout mon cœur sur la ligne et je verrai si je peux soulever le trophée Claret à nouveau. On ne doit pas prendre de risques inutiles, mais si l’occasion de tenter des coups plus agressifs se présente, on doit l’essayer. C’est de cette manière qu’on gagne des championnats.»

N’empêche que l’avance du Sud-Africain continue de fondre. À -12, il n’a qu’un coup de priorité sur l’Américain Collin Morikawa et deux sur le compatriote de ce dernier, Jordan Spieth.

Dustin Johnson a connu une pénible troisième ronde après s’être installé au quatrième rang, la veille. Sa carte de 73 (+3) l’a fait reculer de 14 places et il détient maintenant huit coups de retard sur le meneur.

Aucun autre Canadien n’avait été en mesure d’éviter le couperet vendredi.