Crédit : AFP

Golf

Un Canadien en bonne position à l’Omnium britannique

Publié | Mis à jour

Le Canadien Mackenzie Hughes a mis toutes les chances de son côté, lui qui s’est installé tout près du sommet du classement de l’Omnium britannique après 18 trous, jeudi à Sandwich, en Angleterre. 

L’athlète de 30 ans a bien géré le parcours du club de golf Royal St. George’s, en retranchant quatre coups à la normale de 70. Il a calé cinq oiselets, dont trois consécutifs, entre le quatrième et le sixième fanion, et commis un seul boguey.

Hughes partage le quatrième rang avec quatre adversaires. Il amorcera sa deuxième journée de travail avec un retard de deux frappes sur le meneur, le Sud-Africain Louis Oosthuizen.

Ce dernier a réussi un sans-faute de six oiselets durant sa première ronde. Oosthuizen semble se plaire lors des tournois du Grand Chelem en 2021, lui qui a fini au deuxième échelon à deux occasions, soit à l’Omnium des États-Unis ainsi qu’au Championnat de la PGA. Il entamera son deuxième 18 trous avec une mince avance d’une frappe sur les Américains Brian Harman et Jordan Spieth.

Parmi les autres représentants de l’unifolié en lice, Corey Conners a connu une bonne journée, lui qui a remis une carte de 68 (-2), à l’aide de cinq oiselets, un boguey et un double boguey.

Pour leur part, Adam Hadwin et Richard T. Lee auront du travail à faire s’ils veulent éviter la coupure, eux qui ont frappé la balle à 75 (+5) reprises chacun. Ils partagent la 137e position, avec une kyrielle d’adversaires.

Journée à oublier pour Mickelson

Gagnant du Championnat de la PGA un peu plus tôt cette année, Phil Mickelson voudra sans doute oublier rapidement sa première ronde à l’Omnium britannique.

«Lefty» a remis une carte atroce de 80 (+10). Il partage le 155e et dernier rang avec l’Australien Deyen Lawson. Durant son parcours, l’Américain de 51 ans a commis huit bogueys et un double boguey, sans être en mesure de ne retrancher un coup à la normale sur aucun trou.

C’est seulement la troisième fois de sa carrière, et la première fois depuis 2003, que Mickelson enregistre un pointage égal ou supérieur à 80 lors de la première ronde d’un événement de la PGA. Son pire rendement après une ronde était survenu au Championnat des joueurs, en 2000, quand il avait frappé l’objet blanc à 83 occasions.