MLS - Whitecaps FC c. Impact

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Club de foot Montréal

Le CF Montréal jouera à la maison

Publié | Mis à jour

Le CF Montréal a annoncé mercredi qu'il disputera son match de samedi contre le FC Cincinnati au Stade Saputo, rencontre à laquelle un maximum de 5000 personnes pourront assister.    

Tout comme le Toronto FC, qui recevra l’Orlando City SC le même jour, l’organisation montréalaise a pu procéder à la suite d’une «mise à jour de la santé publique par rapport à la frontière canado-américaine qui a été mise en place par le gouvernement fédéral le 5 juillet», a-t-elle précisé par voie de communiqué.

«Le club accueille cette nouvelle avec beaucoup d'enthousiasme et d’engouement, puisque ce sera une première au Stade Saputo depuis le 9 septembre 2020, a déclaré le président et chef de la direction du CF Montréal, Kevin Gilmore. Après tout ce temps à l’extérieur, nous sommes très heureux de pouvoir enfin jouer chez nous. Les derniers mois ont été très difficiles pour nos joueurs et notre personnel qui ont dû s’exiler, mais ils ont fait preuve d’une résilience hors du commun. Nous avons extrêmement hâte de retrouver nos partisans au Stade Saputo samedi, eux qui ont aussi démontré une patience remarquable. Nous travaillons étroitement avec la ligue, les deux autres équipes canadiennes et les différentes autorités gouvernementales depuis plusieurs mois afin de pouvoir jouer à Montréal. On espère que c’est un pas de plus vers un retour complet.»

Par ailleurs, 350 billets seront offerts à des travailleurs essentiels et à leurs familles. Pour leur part, les membres du FC Cincinnati devront se soumettre à un rigoureux protocole de la Santé publique. Les joueurs, les entraîneurs et le personnel technique ayant reçu leur double vaccination contre la COVID-19 n’auront pas l’obligation de faire une quarantaine. Ce protocole inclut aussi un dépistage avant le déplacement au Canada, ainsi qu’à l'arrivée à Montréal.

Également, la ligue demeure en communication avec le gouvernement canadien afin de pouvoir y disputer les matchs subséquents. Depuis le début de la saison, les hommes de l’entraîneur-chef Wilfried Nancy ont joué leurs parties locales aux États-Unis.