Crédit : AFP

LNH

Le premier choix des Flyers sur le marché

Publié | Mis à jour

Si la bonne offre lui était présentée, le directeur général des Flyers de Philadelphie, Chuck Fletcher, pourrait se départir de son premier choix au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey (LNH), le 13e au total.

Le DG et son assistant, Brent Flahr, tenaient mardi une conférence de presse pour discuter de l’entre-saison, mais les plans ne sont pas encore très clairs. Fletcher est d’avis que les vrais talents générationnels sont absents de l’encan, mais que la banque d’espoirs disponibles est d’une «bonne profondeur». 

Si le directeur général aimerait bien voir la valeur de sa sélection de première ronde sur le marché et de plutôt tenter sa chance aux deuxièmes et troisièmes tours, ce ne semble pas être le cas de Flahr.

«Oui, Brent veut que je le garde [le 13e choix]. [...] Or, puisque c’est un atout de grande qualité, je crois qu’on peut explorer nos possibilités. Habituellement, vous finissez souvent par garder ces choix de première ronde, mais cet entre-saison en particulier, je crois que j’aurais plus tendance à l’échanger», a affirmé Fletcher.

Trois gros dossiers 

Outre le repêchage, qui aura lieu du 23 au 24 juillet, les Flyers auront à régler plusieurs dossiers parmi leurs joueurs. Le gardien Carter Hart, l’attaquant Nolan Patrick et le défenseur Travis Sanheim atteindront tous l’autonomie avec compensation.

Sanheim est le seul des trois qui aura droit à l’arbitrage salarial cet été et ces signatures de contrats ne sont pas encore dans les priorités de Fletcher.

«Nous avons beaucoup de temps pour nous en occuper. Nous devons faire nos offres qualificatives pour le lundi après le repêchage, a rappelé le DG. [...] J’ai eu des discussions préliminaires avec quelques-uns des gars que vous avez mentionné, mais rendu là, nous avons du temps et nous nous en occuperons en temps et lieu.»

Fletcher est sûr d’en arriver à une entente avec tous ses joueurs autonomes avec compensation. Il voudrait également mettre la main sur des athlètes qui lui permettront d’accorder moins de filets à l’adversaire.

«Nous aurons besoin d’améliorer notre formation. Ce n’est même pas une question. Nous aurons aussi besoin que les joueurs qui reviendront soient meilleurs, particulièrement sans la rondelle, et selon une bonne structure», a avoué Fletcher.

En 2020-2021, la défensive des Flyers a été la pire du circuit, implosant complètement à partir du mois de mars. L’équipe a accordé 201 buts lors de cette campagne, tout en en inscrivant 163.