Omnium banque Nationale

Un tournoi avec 18 des 20 meilleures joueuses et 5000 spectateurs au maximum

Publié | Mis à jour

Le vice-président de Tennis Canada, Eugène Lapierre, se dit persuadé que l’Omnium Banque Nationale aura lieu du 7 au 15 août au Stade IGA, précisant qu’un maximum de 5000 spectateurs pourront assister à chacune des séances.

Le dirigeant a tenu une vidéoconférence mercredi après-midi afin de confirmer la participation de 18 des meilleures joueuses au monde au tournoi; seules Simona Halep et Serena Williams ont renoncé à se présenter dans la métropole québécoise.

Voyez le point de presse en vidéo principale.  

La cinquième raquette mondiale Bianca Andreescu sera sur place à moins d’un imprévu. La Québécoise Leylah Annie Fernandez prendra part à l’événement également.

«Elle va nous revenir au jeu sur sa surface de prédilection, le terrain dur, ici à Montréal, a précisé Lapierre à propos d’Andreescu. Elle va avoir de la pression, mais elle nous a montré qu’elle réagissait habituellement assez bien sous la pression. Alors, on a tous très hâte de la revoir à Montréal.»

La Lavalloise Fernandez, 73e joueuse sur l’échiquier mondial, a reçu le seul laissez-passer pour le tableau principal octroyé pour l’instant. D’autres suivront, mais la sélection de l’athlète de 18 ans était «naturelle», selon Lapierre.

«Tout le monde va se souvenir de sa dernière participation, en 2018 à Montréal, où elle n’était âgée que de 15 ans. Elle avait atteint le dernier tour des qualifications et elle s’était bien fait remarquer. Elle a beaucoup progressé depuis», a-t-il reconnu.

Des mesures strictes

Pour ce qui est des autorisations en matière de santé et de sécurité, Lapierre a indiqué qu’il n’en reste qu’une seule à recevoir, celle du gouvernement fédéral. Ce n’est qu’une question de temps, a-t-il indiqué.

«Nous n’avons besoin que d’une autorisation finale, celle de l’Agence de santé publique du Canada. Tout ce qu’on entend pointe dans la bonne direction. On se sent très confiants. C’est comme si on menait 5-0 au troisième set», a avancé Lapierre.

Selon le plan envisagé, les athlètes et leur entourage, tout comme les arbitres, devront se soumettre à des tests de détection de la COVID-19. Ils pourront circuler entre l’hôtel et le stade si le résultat est négatif.

La quarantaine devrait au moins être plutôt courte – au maximum 12 heures – et les athlètes seront testées aux trois jours ensuite. Les joueuses n’auront pas beaucoup de liberté, mais elles y sont habituées, croit-on.

Aussi, le nombre de 5000 personnes sur le site est visé par l’organisation et la vente des billets au public s’amorcera au cours de la journée de mercredi. Lapierre a spécifié que la nourriture et les breuvages seront servis aux gens uniquement assis à leur siège, tandis que les activités offertes resteront limitées.

«Ça va être un tournoi complètement hors de l’ordinaire, a avoué le vice-président de Tennis Canada. On va le vivre et on va essayer de s’amuser le plus possible. C’est certain qu’on va avoir de grands matchs avec la liste qu’on a présentée aujourd’hui.»

Les meilleures joueuses à l’Omnium Banque Nationale selon leur rang mondial

1. Ashleigh Barty – Australie

2. Naomi Osaka – Japon

3. Aryna Sabalenka – Biélorussie

4. Sofia Kenin – États-Unis

5. Bianca Andreescu – Canada

6. Elina Svitolina – Ukraine

7. Karolina Pliskova – République tchèque

8. Iga Swiatek – Pologne

10. Garbine Muguruza – Espagne

11. Belinda Bencic – Suisse

12. Petra Kvitova – République tchèque

13. Barbora Krejcikova – République tchèque

14. Victoria Azarenka – Biélorussie

15. Jennifer Brady – États-Unis

17. Elise Mertens – Belgique

18. Anastasia Pavlyuchenkova – Russie

19. Maria Sakkari – Grèce

20. Elena Rybakina – Kazakhstan