Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

LNH: cinq dossiers qui feront couler de l’encre cet été

Publié | Mis à jour

Une fois de plus, la saison morte de la Ligue nationale de hockey (LNH) risque d’en être une remplie de rebondissements, avec certains acteurs plus actifs que d’autres. Voici certains dossiers qui animeront l’été, avant le début de la prochaine campagne:

Le Kraken de Seattle  

La 32e équipe de la ligue pourrait aisément agir à titre de chef d’orchestre de la prochaine saison morte si elle joue ses cartes de manière similaire à ce qu’avaient fait les Golden Knights de Vegas lors de leur entrée, avec plusieurs transactions. Le Kraken aura l’occasion de bâtir entièrement son équipe grâce au repêchage d’expansion, le 21 juillet, en plus de détenir le second tour de parole du prochain repêchage.  

Le repêchage amateur

Les 32 équipes du circuit Bettman pourront ajouter des espoirs de qualité à leur effectif, les 23 et 24 juillet, dans le cadre du repêchage amateur. Le défenseur Owen Power et l’attaquant Matthew Beniers sont pressentis pour respectivement entendre leur nom aux premier et deuxième échelons, des choix qui appartiennent aux Sabres de Buffalo et au Kraken. Toutefois, les deux patineurs de l’Université du Michigan ont fait part de leur désir de disputer la prochaine saison dans les rangs universitaires. Avec la pandémie, plusieurs espoirs n’ont pas ou peu joué lors de la dernière campagne, ce qui pourrait mener à quelques surprises.

Jack Eichel  

La relation entre l’organisation des Sabres et son joueur vedette Jack Eichel semble avoir atteint un point de non-retour. L’athlète de 24 ans pourrait revêtir un nouvel uniforme au début de la prochaine saison et les spéculations ne s’estomperont pas de sitôt. L’attaquant pourrait attirer une grande majorité des formations du circuit, lui qui a maintenu une moyenne d’au moins un point par match lors de deux de ses six saisons dans la Ligue nationale.

Les joueurs autonomes avec compensation  

La cuvée de joueurs autonomes avec compensation est particulièrement intéressante cette année, avec quelques noms tels que les défenseurs Cale Makar, Quinn Hughes et Miro Heiskanen, ainsi que les attaquants Elias Pettersson, Andrei Svechnikov et Brady Tkachuk. Rares ont été les offres hostiles dans les dernières années, mais cela n’a pas empêché le directeur général du Canadien de Montréal Marc Bergevin de tenter le coup avec l’attaquant des Hurricanes de la Caroline Sebastian Aho, en 2019.

Le Lightning de Tampa Bay  

Le Lightning a retardé son problème de masse salariale d’une saison en raison de l’absence à long terme de l’attaquant russe Nikita Kucherov. Toutefois, si la formation de la Floride souhaite soulever la coupe Stanley pour une troisième fois consécutive, en 2022, le directeur général Julien BriseBois devra être créatif afin de respecter la masse salariale, maintenue à 81,5 millions $, sans avoir à défaire l’ensemble de son alignement.