Crédit : AFP

Cyclisme

Tour de France: Mollema remporte l'ouverture des Pyrénées

Publié | Mis à jour

Le Néerlandais Bauke Mollema (Trek) a enlevé en solitaire la 14e étape du Tour de France, samedi à Quillan, en ouverture des Pyrénées.

Tadej Pogacar (UAE) a gardé le maillot jaune dans cette étape de moyenne altitude offerte aux attaquants.

• À lire aussi: Mark Cavendish égale le record d’Eddy Merckx

Mais le Français Guillaume Martin, présent dans l'échappée du jour, est remonté de la neuvième à la deuxième place du classement général, à 4 min 04 sec du leader slovène. 

«C'était risqué, a estimé le Normand, premier Français du Tour 2020 (11e), qui termine onzième de l'étape à 1 min 28 du vainqueur Mollema. J'ai dépensé beaucoup d'énergie pour faire vivre l'échappée et j'ai eu un petit problème de déshydratation sur le final. C'est le Tour, il faut prendre des risques, j'espère que je ne vais pas le payer demain.»

Venu au départ sur le Tour pour remporter la victoire d'étape que son équipe attend depuis 2008, Martin se retrouve étonnamment placé au classement général. Même si ses limites dans le contre-la-montre, un exercice prévu samedi prochain à la veille de l'arrivée, réduisent ses ambitions pour un hypothétique podium.

Pogacar, qui n'a pas été attaqué, a gardé en revanche une avance intacte, plus de cinq minutes, sur ses rivaux directs pour la victoire finale.

Avantage suprieur

Pour le gain de l'étape, Mollema a distancé ses compagnons d'échappée à 42 kilomètres de l'arrivée. Il a préservé un avantage supérieur à la minute sur ses premiers poursuivants.

L'Autrichien Patrick Konrad a pris la deuxième place devant le Colombien Sergio Higuita et l'Italien Mattia Cattaneo.

Mollema a remporté son deuxième succès dans le Tour, quatre ans après avoir gagné une étape de moyenne montagne au Puy-en-Velay.

Le Néerlandais, qui est âgé de 34 ans, compte aussi un "monument", le Tour de Lombardie (2019), à son palmarès. 

Dans cette étape de 183,7 kilomètres aux reliefs prononcés, l'échappée ne s'est formée qu'après plus d'une heure et demie d'une course débridée. Un groupe de dix coureurs a fini par prendre les devants (Poels, Woods, Cattaneo, Fraile, Chaves, Konrad, Higuita, Mollema, G. Martin, Meintjes), rejoint par quatre contre-attaquants (Pacher, Rolland, Madouas, Gesbert).

Le peloton de Pogacar a laissé l'écart à 4 minutes avant que Mollema se dégage sur les routes rugueuses de la haute vallée de l'Aude.

Le Canadien Woods se relève

Le Canadien Michael Woods, malgré une chute, est parvenu à s'emparer du maillot à pois de la montagne.

Le Français Warren Barguil et le Danois Soren Kragh Andersen, pris dans la grosse chute de vendredi, n'ont pas pris le départ à Carcassonne.

Dimanche, la course grimpe à son point le plus haut, au port d'Envalira, à 2408 mètres d'altitude, dans la 15e étape entre Céret (Pyrénées-Orientales) et Andorre-la-Vieille. 

Avec un col pentu (Beixalis) de première catégorie suivi d'une rapide descente dans les 20 derniers kilomètres.