Photo : Le vainqueur d'étape Mark Cavendish de l'équipe Deceuninck Quickstep de Grande-Bretagne célèbre son maillot vert de meilleur sprinteur sur le podium après avoir remporté la 13e étape de la 108e édition du Tour de France cycliste, 219 km entre Nîmes et Carcassonne, le 9 juillet 2021. Crédit : AFP

Cyclisme

Mark Cavendish égale le record d’Eddy Merckx

Publié | Mis à jour

Le Britannique Mark Cavendish (Deceuninck-Quick Step) a remporté vendredi la 13e étape du Tour de France 2021 et cette victoire, la 34e de sa carrière au Tour, lui permet de rejoindre le Belge Eddy Merckx au premier rang de l’histoire pour le plus grand nombre d’étapes remportées à la Grande Boucle.

Cavendish a pu profiter du bon travail de son coéquipier Michael Morkov dans le sprint final pour signer sa quatrième victoire d’étape à ce 108e Tour de France. Morkov a finalement pris la deuxième place. Le Belge Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix) a complété le top 3 de la journée.

Le Québécois Guillaume Boivin (Israel Start-Up Nation) a pu épauler ses coéquipiers allemands André Greipel (8e) et Rick Zabel (63e) tout au long de l’étape. Le cycliste montréalais a pris le 59e rang, dans le même groupe que Zabel (+18 secondes).

«Ç’a été une grosse étape avec des bordures dans le final. Nous ne sommes pas beaucoup pour les sprints dans notre équipe, mais on a fait un beau travail pour Greipel aujourd’hui [vendredi]», a mentionné Boivin en entrevue avec Sportcom.

Une chute ralentit Houle

De son côté, Hugo Houle (Astana-Premier Tech), qui travaille pour son coéquipier Alexey Lutsenko à ce Tour, a pris le 135e rang avec un retard de 6 min 15 s. Le natif de Sainte-Perpétue a été ralenti par la chute impressionnante de plusieurs cyclistes avec 62 kilomètres à parcourir. Il a ensuite endommagé la roue avant de son vélo, ce qui l’a écarté du peloton de tête où il accompagnait Lutsenko.

«J’ai vu les cyclistes tomber, c’était une grosse chute, on a été surpris par le virage et c’est pour ça que certains ont perdu le contrôle. J’espère que les gars ne sont pas trop maganés. J’ai réussi à me faufiler sans trop d’embûches», a commenté Houle à propos de la chute qui a forcé l’abandon de plusieurs cyclistes, dont le Britannique Simon Yates (BikeExchange).

«J’ai épaulé Lutsenko pendant toute la course. Malheureusement, à 20 km de l’arrivée, j’ai touché sa roue et j’ai dû changer ma roue avant. J’ai fini tranquillement l’étape, il n’y avait plus rien à jouer et Lutsenko était déjà loin devant», a-t-il ajouté.

Tadej Pogacar (UAE-Emirates) occupe toujours le premier rang du classement général provisoire. Le Colombien Rigoberto Uran (EF Education-Nippo, +5:18) et le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma, +5:32) sont ses plus proches poursuivants.

Samedi, les participants pédaleront sur les routes montagneuses entre Carcassonne et Quillan sur 183,7 km.

«Il risque d’y avoir de belles opportunités d’échappées demain [samedi], je vais garder l’œil ouvert dans les deux prochaines étapes. Il pourrait y avoir de belles choses à faire», a conclu Houle.