Crédit : AFP

NBA

Les Bucks à la maison pour rebondir

Publié | Mis à jour

Les Bucks de Milwaukee n’ont pas connu un début idéal à Phoenix, perdant les deux premiers duels de la série finale de la NBA qui les oppose aux Suns. Avec les hostilités qui se déplacent dans leur coin de pays, les représentants du Wisconsin tenteront de revenir de l’arrière.

Même s’il n’est pas à 100 %, Giannis Antetokounmpo a dominé le match numéro 2 avec 42 points, jeudi soir. Les exploits du Grec n’ont pas été suffisants pour que les Bucks l’emportent. Celui qui a été élu deux fois meilleur joueur du circuit Silver avait un message clair après la rencontre.  

«On doit retourner à la maison et protéger notre domicile, a indiqué Antetokounmpo en conférence de presse. [...] On devrait en profiter au maximum. Nous n’avons pas été là depuis 1974. Nous avons un superbe parcours cette année et nous devons en profiter. C’est dur d’en profiter quand tu perds, mais on va trouver une solution.»

À quel point les Bucks pourront-ils s’appuyer sur le «Greek Freak» dans les prochains matchs ? Récemment blessé, Antetokounmpo compose avec la douleur, mais il est de loin le meilleur des siens soir après soir. Jeudi, il a passé 40 minutes sur le parquet.

«Il veut jouer, c’est dur [de l’en empêcher], a admis l’entraîneur Mike Budenholzer. Son état de santé sera encore meilleur au troisième match. Je crois qu’il aime quand on s’appuie sur lui. Il veut avoir le plus de responsabilités possibles et c’est ce qui le rend spécial.»

Les Suns en contrôle  

Chez les Suns, tout est au beau fixe, mais Monty Williams et ses hommes ne s’assiéront pas sur leurs lauriers.

«Nous devons approcher chaque match avec un sentiment d’urgence et nous ne pouvons regarder les chiffres de la série, a mentionné le pilote des Suns. La nature humaine vous force à le faire, mais notre mentalité est de disputer chaque rencontre comme si nous venions de perdre la précédente. Je crois que ça nous a bien réussi pendant les séries.»

Devin Booker a connu un bon match avec une récolte de 31 points. Souvent surveillé par les joueurs des Bucks, il leur donne toutefois quelques maux de tête.

«[Chris] Paul et Booker attirent beaucoup l’attention. Particulièrement en première moitié de match, ils nous ont fait payer d’avoir trop mis l’accent sur eux. [...] Ils sont habiles pour attirer l’attention, faire des passes, et les gars réussissent leurs tirs. C’est un scénario où on peut s’améliorer», a dit Budenholzer.

Avec une avance de 2 à 0 dans la série, les Suns visiteront les Bucks au Fiserv Forum dimanche soir.