BKN-BKO-SPO-2021-NBA-FINALS---GAME-ONE

Crédit : AFP

NBA

Les Suns en confiance

Publié | Mis à jour

Le retour-surprise de Giannis Antetokounmpo n’a pas affecté le plan de match des Suns de Phoenix, qui ont remporté le premier match de la finale de la NBA face aux Bucks de Milwaukee, mardi. Les hommes de Monty Williams sont dans de bonnes dispositions après cette victoire, mais le travail ne fait que commencer.

«Vous voulez gagner tous les matchs, mais le premier vous donne une dose de confiance», a commenté après la rencontre l’entraîneur-chef des Suns.

Gagner le match numéro 1 est évidemment un avantage, mais Williams a rappelé que les débuts de matchs sont tout aussi importants. Même dans des causes perdantes, les Suns n’ont pas souvent été en retard à la mi-temps.

C’est ce qui s’est passé mardi soir, lorsque Phoenix a composé avec une avance de huit points après 24 minutes. L’équipe locale n’a plus jamais regardé derrière par la suite.

Le bon vieux Chris Paul a continué de se démarquer avec 32 points. Il en compte 73 à ses deux derniers matchs et a surtout poursuivi ses succès à la ligne des trois points en réussissant quatre de ses sept tentatives.

«Il est seulement un excellent joueur de basketball, a mentionné Williams. Il est l’un de ces gars qui voient très bien le jeu. Il sait où les cinq gars doivent se placer. Il a profité de ses opportunités ce soir [mardi], face à leur défensive changeante, et il a réussi ses tirs.»

Comme si de rien n’était

Pour en revenir à Antetokounmpo, celui-ci a enregistré un fort double-double de 20 points et 17 rebonds. Surtout, le Grec a soulagé ses coéquipiers en montrant qu’il pouvait bien jouer malgré une blessure au genou qui l’a forcé à rater les deux dernières rencontres des Bucks.

«Giannis avait l’air bien. Il jouait de façon agressive, il était lui-même», a indiqué Brook Lopez.

«Nous savons qu’il donne tout. Son processus de remise en forme a été un peu fou et il voulait seulement avoir l’autorisation de jouer, a ajouté le garde Khris Middleton, meilleur pointeur de Milwaukee lors de ce duel. [...] Il joue avec un peu de douleur et il se bat. C’est super, c’est ce que tu veux voir d’un coéquipier. Je ne pense pas qu’il soit à 100 %, mais il est près.»

Middleton ne s’en fait pas trop avant le deuxième match en Arizona, qui aura lieu jeudi. Ayant notamment comblé un retard de 3-2 face aux Nets de Brooklyn au second tour éliminatoire, les Bucks en ont vu d’autres.

«Nous avons passé à travers beaucoup de choses. Nous avons tout vu, a-t-il assuré. Nous savons que ce ne sera pas facile, qu’il y aura des moments difficiles. Nous sommes en retard, mais la série n’est pas terminée.»

Chez les Suns, Williams aura une carte en moins dans son jeu avec la perte de l’ailier Dario Saric, qui a subi une rupture du ligament croisé antérieur du genou. Le Croate sera absent pour une période indéterminée.