Crédit : Photo Agence QMI, Joël Lemay

Hockey

Un nouveau rôle pour Caroline Ouellette

Publié | Mis à jour

L’Université Concordia a annoncé jeudi avoir offert un rôle d’entraîneuse associée à l’ancienne hockeyeuse Caroline Ouellette, qui a assuré l’intérim à la tête du programme féminin des Stingers en 2020-2021.

La quadruple médaillée d’or aux Jeux olympiques avec l’équipe canadienne a pris les rênes des Stingers après que l’entraîneuse-cheffe Julie Chu eut pris son congé de maternité. La saison a été assez particulière en raison de la COVID-19, avec aucun match et peu de séances d’entraînement pour les joueuses.

«J’aime cette équipe et notre personnel, et je suis excitée à propos de cette opportunité de continuer à travailler avec nos étudiantes-athlètes engagées, talentueuses et passionnées», a commenté Ouellette sur le site web de l’université, elle qui s’est occupée du conditionnement physique de ses protégées en plus de leur fournir une bonne dose de motivation.

Après et pendant sa carrière de joueuse qui s’est étirée de 1998 à 2018, la Montréalaise de 42 ans a eu plusieurs rôles derrière le banc. Elle a notamment été entraîneuse-adjointe à l’Université de Minnesota-Duluth, associée chez les Canadiennes de Montréal, puis assistante avec les Stingers.