Crédit : Photo Martin Chevalier

Canadiens de Montréal

Phillip Danault a-t-il joué son dernier match avec le Canadien?

Publié | Mis à jour

Le respect démontré par l’adversaire pour le travail accompli par le Québécois Phillip Danault tout au long des séries éliminatoires a été évident. Pourtant, l’attaquant pourrait bel et bien avoir joué son dernier match dans l’uniforme du Canadien de Montréal.

Danault a disputé, en 2021, la dernière saison d’une entente de trois ans. Il pourrait ainsi devenir joueur autonome sans compensation.  

L’attaquant a bien négocié avec l’organisation du Tricolore au cours de la dernière année, mais il aurait, selon plusieurs sources, refusé un contrat de cinq ans d’une valeur de 25 millions $.

Danault a complété la récente campagne avec 24 points, dont cinq buts, en 53 matchs. Il a ajouté un but et trois mentions d’aide en 22 parties au cours des séries éliminatoires. À défaut d’avoir rempli le filet adversaire, il a toutefois empêché les meilleurs joueurs des autres formations de le faire.

«Je suis vraiment fier de l’équipe, ç’a pris beaucoup d’énergie, beaucoup de temps pour trouver notre jeu et on l’a trouvé en séries éliminatoires, disait Danault, mercredi soir, lors d’un point de presse suivant l’élimination du Canadien contre le Lightning de Tampa Bay en finale de la coupe Stanley. Ce n’était pas assez à la fin, mais je suis vraiment fier de l’équipe, de la façon qu’on a poussé tout le monde ensemble. On a accompli quelque chose de gros.»

Danault mérite-t-il ce salaire de 5 millions $ par saison? Si le CH n’est pas prêt à lui verser, un autre club de la LNH pourrait sauter sur l’occasion lors de l’ouverture du marché des joueurs autonomes, le 28 juillet.

Une masse salariale à respecter  

Là où le défi est grand pour le directeur général Marc Bergevin, comme pour ses homologues, c’est dans la gestion de la masse salariale du club montréalais en vue de la prochaine saison. Celle-ci doit être maintenue à 81,5 millions $.

Selon le site Cap Friendly, le Canadien a déjà dépensé 64,8 millions $ pour la saison 2021-2022, selon les joueurs actuellement sous contrat, en incluant Jonathan Drouin. Or, il n’y a que sept attaquants qui ont présentement une entente valide tandis que Jesperi Kotkaniemi et Artturi Lehkonen sont pour leur part joueurs autonomes avec compensation.

L’entrée en vigueur du contrat de six ans et de 39 millions $ octroyé à Brendan Gallagher, en octobre dernier, pourrait compliquer la tâche de Bergevin s’il espère s’entendre avec Danault. L’arrivée de jeunes attaquants au salaire moindre, qui viendraient rejoindre Nick Suzuki et Cole Caufield, pourrait toutefois être une solution pour le directeur général.

S’il est encore réaliste de penser que Danault pourrait demeurer un membre du Canadien, d’autres joueurs autonomes risquent de poursuivre leur carrière ailleurs, à commencer par Tomas Tatar. Ce dernier a été limité à cinq matchs lors des séries éliminatoires, tous disputés au premier tour contre les Maple Leafs de Toronto.