Canadiens de Montréal

Des vétérans du CH en ont arraché

Agence QMI

Publié | Mis à jour

La finale de la Coupe Stanley ne s’est pas déroulée de la bonne façon aux yeux des partisans du Canadien de Montréal, qui peuvent regarder en direction de certains vétérans pour comprendre la défaite en cinq matchs aux mains du Lightning de Tampa Bay.

La formation floridienne a mis la main sur un deuxième titre consécutif grâce à un gain de 1 à 0 dans la cinquième partie, mercredi. Celle-ci s’est d’ailleurs avérée encore une fois stérile au plan offensif pour les hommes de l’entraîneur-chef Dominique Ducharme. Avec seulement huit filets durant la série, ils ont peiné devant une brigade défensive aguerrie et le gardien Andrei Vasilevskiy. 

Au chapitre individuel, certains n’avaient tout simplement pas de réponse à offrir. Tyler Toffoli est demeuré au neutre en vertu d’une production vierge et d’un différentiel de -6. Eric Staal n’a guère fait mieux en raison d’un dossier de -4 et aucun point. Joel Armia et Paul Byron ont également été tenus au silence complet, présentant des fiches respectives de -5 et de 0.

Pour sa part, Brendan Gallagher s’est contenté d’une mention d’aide. Corey Perry (-4) a marqué une fois dans une cause perdante au cours de la troisième rencontre. Devant le filet, Carey Price aurait voulu faire mieux face à une formation redoutable, comme il l’avait fait dans les trois rondes précédentes. Il a terminé celle-ci avec un taux d’efficacité de ,888.

Un peu de positif  

Ce sont les jeunes Nick Suzuki et Cole Caufield qui ont dominé l’équipe avec trois points chacun, sauf qu’ils ont maintenu des dossiers de -5 et de -4, dans l’ordre. Le premier des deux a décoché 15 tirs, un sommet dans les rangs du club.

Quelques joueurs d’expérience ont tiré leur épingle du jeu malgré la défaite. Le capitaine Shea Weber (+2) et l’attaquant Phillip Danault (+1) ont été au nombre des rares joueurs du Tricolore ayant affiché un différentiel au-dessus de 0 en finale. Auteur d’un doublé dans le match 4, Josh Anderson a également fini avec un dossier positif.