Balados

Une demande pour Marc Bergevin

Publié | Mis à jour

Dans le dernier épisode du balado «Sur la passerelle», mis en ligne mardi, les commentateurs de la chaîne TVA Sports Félix Séguin et Patrick Lalime ont encensé le travail de l’instructeur-chef du Canadien de Montréal, Dominique Ducharme.

Le pilote de la Sainte-Flanelle est en poste à titre d’entraîneur-chef par intérim depuis le 24 février, quand Claude Julien s’était fait montrer la porte. Il a accumulé un dossier de 15-16-7 pour terminer la saison régulière, mais son équipe a élevé son niveau de jeu en séries, se rendant en finale de la coupe Stanley. 

«Peut-on lui enlever l’étiquette d’entraîneur-chef par intérim? a questionné Félix Séguin. C’est un peu tannant, avec le travail qu’il a fait, soyons reconnaissants. Ce que je souhaite, c’est que Marc Bergevin, dans ses premiers propos en conférence de presse, peut-il confirmer le fait que Dominique Ducharme va être l’entraîneur-chef de cette équipe-là pour les prochaines années?»

L’analyste est du même avis et a souligné l’attitude de Ducharme.

«Ce que j’ai aimé, c’est l’approche de Dominique Ducharme; on ne se laissera pas abattre, on va continuer à se battre, puis c’est la façon dont les joueurs ont réagi. L’opportunité est là pour remporter la coupe Stanley. Oui, ça prend trois victoires consécutives, mais c’est le temps de sortir les clichés. Un match à la fois, c’est vraiment à ça que tu dois t’accrocher en ce moment, puis c’est une équipe qui n’a pas cessé de nous surprendre depuis le début de l’année.»

Les gardiens à la une de cette confrontation 

Carey Price a connu jusqu’à maintenant un peu plus de difficulté lors de la finale que dans les rondes précédentes, mais Lalime soutient qu’il est parmi l’élite.

«Selon moi, ce sont les deux meilleurs gardiens de but de la Ligue nationale en ce moment. Le moment est grand, le moment est important. Le Lightning des 10 premières minutes qu’on a vu au dernier match. Si Price n’est pas le même gardien qu’on a vu au cours des trois premières séries, c’est terminé. Il a été à la hauteur de la situation. Par la suite, son équipe a marqué des buts.»

Andrei Vasilevskiy n’a pas subi deux revers consécutifs depuis le début des séries éliminatoires depuis 2020, quand le Lightning a soulevé le précieux trophée pour la première fois depuis 2004. Price a quant à lui une fiche parfaite de 4-0 lorsqu’il est dos au mur au cours des présentes séries.

Rappelons que le Canadien a vaincu dans son parcours Marc-André Fleury, récipiendaire du trophée Vézina, remis au gardien par excellence dans la Ligue nationale de hockey (LNH). Il a également défait le gagnant du même trophée de l’année précédente, Connor Hellebuyck, chez les Jets de Winnipeg au deuxième tour. Vasilevskiy a pour sa part terminé au deuxième rang des votes pour l’obtention du titre en 2021.