Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LNH

Matiss Kivlenieks est décédé

Publié | Mis à jour

Le gardien Matiss Kivlenieks a été la victime d’un incident tragique dans le cadre des festivités du 4 juillet aux États-Unis, perdant la vie à la suite d’une blessure à la tête, ont annoncé lundi les Blue Jackets de Columbus et la Fédération lettone de hockey sur glace.

Selon les informations de la police de Novi, au Michigan, obtenues par le site The Athletic, l’athlète de 24 ans s’est blessé en glissant et en tombant sur un plancher de béton après avoir sorti rapidement d’un jacuzzi en raison d’un feu d’artifice dysfonctionnel.

Pour sa part, le réseau ESPN a rapporté que l’autopsie préliminaire du médecin légiste du Michigan montrait qu’il avait subi un traumatisme thoracique causé par l’explosion d’un feu d’artifice.

«Nous sommes sous le choc et attristés par la perte de Matiss Kivlenieks, et nous offrons nos plus sincères condoléances à sa mère, Astrida, sa famille et ses amis en cette période dévastatrice, a réagi le président des Jackets, John Davidson, dans un communiqué. "Kivi" était un jeune homme extraordinaire qui accueillait chaque journée et chaque personne avec un sourire et l’impact qu’il a eu durant ses quatre années dans notre organisation ne sera pas oublié.»

Avec l’équipe de Bob Hartley

Jamais repêché, Kivlenieks a pris part à deux parties cette saison et à huit au total depuis ses débuts dans la Ligue nationale de hockey (LNH) au cours de la campagne précédente. Il a montré une fiche de 2-2-2, une moyenne de buts alloués de 3,09 et un taux d’efficacité de ,899.

Plus récemment, il a participé au Championnat du monde de hockey sur glace sous les ordres de Bob Hartley. Il a joué dans quatre parties, revendiquant une moyenne de 2,18 et un taux de ,922. Il avait ainsi aidé les siens à terminer au sixième rang du groupe B avec une fiche de 2-3-2.

«Nous exprimons nos plus sincères condoléances aux parents, amis et collègues du gardien de but de l'équipe nationale lettone Matiss Kivlenieks après son départ prématuré, a commenté la Fédération dans un communiqué. Avec son esprit combatif, son éthique de travail et son attitude, il était un véritable exemple dans le sport. Le départ de Matiss est une grande perte non seulement pour le hockey letton, mais pour toute la nation lettone.»

Tristesse

Plusieurs coéquipiers lui ont également rendu hommage sur les réseaux sociaux, mentionnant la joie de vivre et le talent du gardien de but.

«Tu étais un excellent coéquipier avec un brillant avenir. Je n’oublierai jamais le sourire que tu avais à la patinoire chaque jour. Tu vas nous manquer terriblement», a notamment écrit l’attaquant des Jackets Gustav Nyquist.

«"Kivi" était la personne la plus gentille et il avait toujours le sourire au visage, a raconté Cam Atkinson. Il ne s’est jamais plaint et aurait fait n’importe quoi pour n’importe qui. C’était d’être derrière un gars comme "Kivi" et un privilège d’être son coéquipier.»

«Le paradis a ajouté un sacré bon gardien et une encore meilleure personne... Beaucoup trop tôt», a commenté l’ancien capitaine de l’équipe, Nick Foligno.