Crédit : AFP

MLB

Blue Jays : une séquence importante

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto auront la chance de s’impliquer directement dans la course aux séries éliminatoires du baseball majeur avant la pause du match des étoiles.

Les hommes du gérant Charlie Montoyo amorceront cette séquence de six duels avec une série de trois matchs contre les Orioles de Baltimore, de mardi à jeudi, puis une seconde contre les Rays de Tampa Bay, de vendredi à dimanche. Les Blue Jays accusent d’ailleurs quatre matchs de retard sur la formation floridienne pour la dernière place donnant accès aux éliminatoires.

Cette saison, les Blue Jays ont gagné cinq des sept duels contre la formation du Maryland et quatre des dix contre celle de la Floride. Ils profitent aussi d’une heureuse séquence dans les dernières semaines, avec 10 victoires à leurs 14 derniers matchs.

«Nous sommes très confiants, de dire Bo Bichette au site du baseball majeur, dimanche. Nous avons fait ce dont nous sommes capables cette saison, et ce, sans être en mesure trouver notre rythme tous en même temps. Nous avons eu quelques bons moments durant cette série [deux victoires en trois matchs contre les Rays], mais nous pouvons être encore meilleurs. Nous sommes très confiants. Nous savons que nous sommes meilleurs que ça. Nous allons continuer de travailler fort et nous verrons ce qui arrivera.»

Une moitié de saison en montagnes russes

La première moitié de saison de la seule formation canadienne du baseball majeur a été parsemée de hauts et de bas, qui ont permis aux Blue Jays de préserver une fiche tout juste au-dessus de ,500 (43-39).

L’attaque des Blue Jays a fonctionné à plein régime, elle qui se trouve dans les meilleures de la ligue dans plusieurs catégories, dont la moyenne au bâton (2e; 265), les coups de circuit (2e; 124) et les points produits (4e; 401).

C’est toutefois tout le contraire au monticule, et plus particulièrement au niveau des releveurs. Ces derniers, tous ensemble, sont responsables de 19 des défaites des leurs, soit le quatrième plus haut total des ligues majeures. Seuls les Twins du Minnesota, les Diamondbacks de l’Arizona et les Rangers du Texas en comptent plus. Ces trois formations occupent toutes l’une des cinq dernières positions au classement du baseball majeur.

C’est donc dire que cet aspect du jeu devrait être celui que tentera de corriger le directeur général Ross Atkins d’ici la date limite des transactions, le 31 juillet. Entre temps, les Blue Jays devront entamer leur série au Oriole Park, mardi, et saisir leur première opportunité de remonter le classement contre un adversaire plus faible.