Crédit : AFP

Golf

PGA : Cameron Davis gagne au terme de la prolongation

Publié | Mis à jour

Pour une deuxième semaine consécutive, une prolongation a été nécessaire dans un tournoi de la PGA afin de déterminer un gagnant. C’est l’Australien Cameron Davis qui a finalement remporté la Classique Rocket Mortgage, dimanche, à Detroit.

Contrairement au précédent événement, les golfeurs impliqués dans la prolongation n’ont pas eu besoin de huit trous supplémentaires pour déclarer un gagnant, mais plutôt de cinq.

À égalité à -18 après 72 trous, Davis, ainsi que l’Américain Troy Merritt et le Chilien Joaquin Niemann, sont retournés au départ du 18e fanion. Dès leur première tentative, Merritt et Davis ont calé la normale, larguant Niemann, qui a commis son premier boguey du tournoi à ce moment.

Après trois autres trous sans pouvoir déclarer de vainqueur, Davis s’est démarqué au 15e fanion, en calant la normale trois, alors que Merritt a raté sa chance de prolonger le dilemme.

Avec une performance de 64 (-8), le Suédois Alex Noren est passé bien près de s’inviter à la prolongation, mais il est arrivé à court par une frappe. Il a tout de même conclu la compétition à égalité au quatrième rang.

Les Canadiens Mackenzie Hughes et Roger Sloan ont tous deux eu besoin de 68 coups pour terminer la ronde finale. Leurs rendements respectifs de 275 (-13) et 276 (-12) les placent aux 14e et 31e échelons du classement de l’événement.

Les deux autres représentants de l’unifolié à avoir pris part aux deux rondes finales, soit Michael Gligic (70) et Nick Taylor (71), revendiquent des pointages de 280 (-8) et 281 (-7).

Jin Young Ko tient le coup

La Sud-Coréenne Jin Young Ko a été en mesure de maintenir sa première place pour remporter la Classique Volunteers of America, dimanche au Texas.

L’athlète de 25 ans a remis une dernière carte de 69 (-2), en raison de quatre oiselets et deux bogueys. Elle a ainsi affiché un cumulatif de 268 (-16), soit une frappe de moins que sa plus proche poursuivante, la Finlandaise Matilda Castren.

Cette dernière a calé trois oiselets lors de la dernière journée d’activités. Sa seule gaffe est survenue au 15e fanion, elle qui y a commis un boguey.

Les deux seules représentantes de l’unifolié en lice au début du tournoi, Alena Sharp et Jaclyn Lee, n’avaient pas été en mesure de se qualifier pour les rondes de la fin de semaine.