Crédit : JOEL LEMAY/AGENCE QMI

Course Automobile

Résultat décevant pour Alex Labbé

Publié | Mis à jour

Le Québécois Alex Labbé est toujours fébrile à l’idée de disputer une course de circuit routier en série NASCAR Xfinity.

Labbé n’a pas caché sa déception à l’issue d’un parcours chaotique qui l’a vu rallier l’arrivée au 21e rang samedi à la piste de Road America, dans l’État du Wisconsin.

«Une course à oublier, a-t-il déclaré d’entrée de jeu, en entrevue téléphonique au "Journal de Montréal". On n’a jamais été dans le coup.»

Des ajustements inappropriés et une stratégie plutôt douteuse de son équipe [DGM] ont notamment causé sa perte lors de cette épreuve remportée par un certain... Kyle Busch. Ce dernier a remporté les quatre courses auxquelles il a participé cette année en série Xfinity.

Faux départ

Après s’être élancé de la 22e place sur la grille de départ, Labbé n’a pas été en mesure d’améliorer son sort comme il l’aurait souhaité lorsque le drapeau vert a été agité. Au contraire, après trois tours, il avait déjà régressé de trois positions.

La suite a été marquée par une série de malchances.

Après avoir choisi de rester en piste plutôt que d’effectuer un arrêt au puits de ravitaillement, il occupait le septième rang quand le troisième et dernier segment s’est amorcé.

Mais il a été forcé de lever le pied à la relance quand son coéquipier Preston Pardus, qui était devant lui, a connu des ennuis avec sa boîte de vitesses.

«C’est alors que je me suis fait doubler de tous les côtés, a raconté Labbé. Il n’y avait plus rien à faire. Puis, à la fin, mes pneus étaient tellement en mauvais état que je n’ai jamais été en mesure de défendre ma position.»

Kurt devance son frère Kyle

La présence de quelques pilotes réguliers de la Coupe NASCAR, dont Kyle Busch et Kevin Harvick (sixième à l’arrivée) en série Xfinity samedi n’était pas étrangère au fait que la discipline-reine du stock-car américain va renouer dimanche avec le circuit de Road America après 65 ans d’absence. En fait, la Coupe NASCAR n’a disputé qu’une seule course à ce complexe de courses et c’était le 12 avril 1956.

Lors de la dernière séance d’essais libres, samedi après-midi, Kurt Busch a été le pilote le plus rapide parmi les 40 engagés quand il a parcouru le tracé en 2 min 13,849 s.

Son frère Kyle s’est pointé immédiatement derrière lui, à 26 centièmes de seconde. Ont suivi dans l’ordre, Austin Cindric, Ryan Blaney et Tyler Reddick.

Larson et Elliott à surveiller

Larson (neuvième aux essais libres), dominant cette année à bord d’une voiture de l’écurie Hendrick Motorsports, tentera de remporter une cinquième victoire en 2021. Il a gagné la plus récente épreuve sur circuit routier présentée le mois dernier à Sonoma, en Californie.

Parmi les favoris de la course, le nom de Chase Elliott (14e aux essais libres) figure en tête de liste. Il s’est imposé lors de quatre des six dernières courses disputées en circuit routier.

La séance de qualifications aura lieu ce matin à 11 h, quelques heures avant le début de la course prévu à 14 h 30 en après-midi.