Euro 2020

L'Espagne en demi-finale!

Publié | Mis à jour

L'Espagne est de retour! La « Roja » dû attendre les tirs au but pour dompter la Suisse, réduite à dix, vendredi en quarts de l'Euro (1-1 a.p., 3-1 t.a.b.), et obtenir, pour sa première demi-finale depuis 2012, de défier la Belgique ou l'Italie, opposées vendredi (21h00).

À Saint-Pétersbourg, les Espagnols ont dominé en vain et en supériorité numérique après l'exclusion de Remo Freuler (77e), alors que Xherdan Shaqiri (68e) avait répondu à l'ouverture du score espagnole sur un but contre son camp de Denis Zakaria (8e). 

Mais alors que le gardien suisse Yann Sommer avait multiplié les parades pour préserver le nul, c'est son homologue espagnol Unai Simon qui a brillé lors de la séance de tirs au but, arrêtant deux frappes adverses avant que la tentative de Mikel Oyarzabal ne qualifie la « Roja ».

C'est un crève-coeur pour les Suisses, qui rêvaient de reproduire l'exploit réussi au tour précédent contre la France championne du monde (3-3 a.p., 5-3 t.a.b.). 

Et c'est un retour dans l'élite du football continental pour l'Espagne, qui retrouve le dernier carré d'une grande compétition pour la première fois depuis son historique triple couronne Euro-Mondial-Euro au tournant des années 2010.

Mardi en demi-finale au stade de Wembley, à Londres, les Espagnols pourront rêver de disputer une nouvelle finale de l'Euro, une compétition qu'ils ont déjà remportée à trois reprises (1964, 2008, 2012).

Mais quelle souffrance! A Saint-Pétersbourg, dans un contexte extrasportif obscurci par la flambée des cas de Covid-19 en Russie, l'Espagne a outrageusement dominé (28 tirs à 8) sans trouver la faille, devenant parfois une caricature d'elle-même avec son jeu de passe trop stérile.

Les Suisses éteints 

Quant aux Suisses, ils n'avaient plus la même énergie que contre la France, lundi à Bucarest, et se sont lentement éteints.

En l'absence du capitaine Granit Xhaka, suspendu, son remplaçant Denis Zakaria a été malheureux d'ouvrir le score contre son camp en détournant dans sa propre cage une volée de Jordi Alba sur un corner mal repoussé (8e).

But de la Suisse contre son camp -

L'Espagne a ensuite contrôlé le jeu, faisant tourner le ballon à la manière d'une équipe de handball... jusqu'à une mésentente défensive entre Aymeric Laporte et Pau Torres, qui a permis à Xherdan Shaqiri de punir l'attentisme espagnol (68e).

Shaqiri répond pour la Suisse -

Un carton rouge direct contre Remo Freuler pour un tacle dangereux sur Gerard Moreno (77e) a certes déséquilibré les débats avant la prolongation... mais Sommer a longtemps retardé l'échéance, jusqu'à la délivrance finale pour les Espagnols.

Mikel Oyarzabal enfonce le clou -