AUTO-PRIX-F1-AUT-PRACTICE

Crédit : AFP

F1

Journée mouvementée pour Lance Stroll

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le pilote Lance Stroll a éprouvé des ennuis durant les premiers essais libres du Grand Prix de Formule 1 d’Autriche, vendredi, mais il s’est ressaisi plus tard en journée pour réaliser le quatrième meilleur temps de la deuxième séance.

En matinée, le Québécois a perdu le contrôle de sa voiture à deux reprises, sans toutefois l’endommager, pour finalement prendre le 13e rang avec un chrono de 1 min 06,203 s. Le porte-couleurs d’Aston Martin a fait mieux en après-midi en vertu d’un tour de 1:05,139.

«Ce fut une bonne journée pour nous. La matinée a été un peu agitée pour moi, mais je crois que nous avons complété quantité de bons tours et que nous avons beaucoup appris», a mentionné Stroll à propos de sa journée, cité par le site web de son écurie.

La séance initiale a été l’affaire de Max Verstappen (Red Bull), qui a roulé en 1:05,143, tout juste plus rapide que les deux Ferrari de Charles Leclerc (1:05,409) et de Carlos Sainz fils (1:05,431). Quant aux seconds essais du jour, ils ont été dominés par les deux conducteurs de Mercedes, Lewis Hamilton (1:04,523) et Valtteri Bottas (1:04,712).

Les pneus, la clé pour dimanche?

Les derniers essais et les qualifications auront lieu samedi, tandis que le Grand Prix est prévu dimanche. Stroll a avoué que les pneumatiques joueront un rôle lors du week-end.

En effet, deux arrêts aux puits plutôt qu’un devraient être nécessaires. Ce sera une petite variante par rapport au Grand Prix de Styrie de la semaine dernière, également disputé sur le circuit de Spielberg.

«L’un des facteurs ce week-end sera la gamme de pneus plus tendres choisie par Pirelli. Je crois que c’est une bonne décision parce que ça pourra mêler les cartes dimanche et faire varier les stratégies, a précisé le Québécois. Dans une lutte serrée au milieu, ça pourrait être excitant.»

Deux nouveaux visages ont pu prendre part à la première séance d’essais libres, vendredi. Le Chinois Guanyu Zhou (Alpine) et le Britannique Callum Ilott (Alfa Romeo), deux pilotes de F2, ont terminé respectivement aux 14e et 16e échelons.