Crédit : Photo d'archives, Stevens LeBlanc

LHJMQ

Les Remparts pigent en Russie

Publié | Mis à jour

Après avoir eu du succès en pigeant en Russie au fil des ans, le directeur-général des Remparts de Québec Patrick Roy a décidé d’y retourner. Avec la 29e sélection du repêchage européen de la LCH, il a jeté son dévolu sur le défenseur Vsevolod Komarov, mercredi.

Âgé de 17 ans, Komarov a passé la dernière saison à Magnitogorsk dans la MHL, où il a récolté neuf points en 46 parties. Il a aussi ajouté quatre points en cinq parties avec le programme des moins de 17 ans du Metallurg de Magnitogorsk.

Komarov est un arrière droitier de 6 pi 1 po et 176 lb.

«C’était notre plan A, a reconnu Roy après coup. On voulait un défenseur de 17 ans, droitier. [Le recruteur-chef] Christian Vermette et moi l’avions regardé sur vidéo et on aimait ce qu’on voyait de lui. C’est un défenseur qui sort bien la rondelle, qui possède un bon gabarit et un bon lancer. Il va cadrer dans ce qu’on essaie de faire», ajoute Roy qui le voit déjà évoluer dans le top-4 en défensive, possiblement à la droite de Nicolas Savoie.

Un beau potentiel

Les Remparts ont fait affaire avec l’agence Gold Star gérée par Dan Milstein afin d’attirer Komarov à Québec. C’est surtout avec l’agent Sasha Tyjnyck que les démarches ont été réalisées, le même qui avait notamment permis aux Remparts d’attirer Mikhail Stefanovich à Québec, en 2007.

D’ailleurs, Tyjnyck estime que les Remparts ont mis la main sur un défenseur ayant un «grand potentiel» de faire carrière chez les professionnels.

«C’est un défenseur bon dans les deux sens de la patinoire et qui est très bon dans sa zone. Il aime le jeu physique et est efficace le long des rampes. J’aime aussi son potentiel offensif. Il possède un bon lancer et la saison dernière en MHL il était utilisé au point d’appui en avantage numérique. C’est un joueur de caractère et un bon coéquipier. On est très heureux qu’il se retrouve à Québec. On croit que Patrick l’aidera à travailler sur l’aspect mental afin de le préparer au prochain niveau.»

Immigration

À noter que les Remparts ne se sont pas prévalus de leur deuxième sélection au repêchage européen de la LCH puisque l’attaquant Viljami Marjala sera de retour avec l’équipe la saison prochaine. Plus tôt ce mois-ci, Roy avait annoncé au défenseur Aapo Siivonen que ses services ne seraient pas retenus en vue de la prochaine campagne.

Komarov a déjà confirmé son intention de jouer à Québec la saison prochaine et, maintenant, tout dépendra de la situation des frontières dans quelques semaines. À ce sujet, Patrick Roy n’a pas trop voulu s’avancer à savoir s’il avait l’intention d’utiliser la même technique que l’an dernier pour attirer ses deux joueurs européens à Québec, advenant le cas où ce soit de nouveau problématique.

Wener et Mastrodomenico

Parlant d'attirer des joueurs à Québec, Roy a eu des discussions avec les agents de Mathieu Wener et Michael Mastrodomenico au cours des derniers jours. Les deux défenseurs, choix des Remparts au dernier repêchage, ont signalé leur intérêt à poursuivre leur cheminement du côté américain.

«Cette semaine, on va discuter à nouveau avec l’agent de Wener pour voir ce qu’on peut faire. Dans le cas de Mastrodomenico, on va prendre notre temps. Son agent [Philippe Lecavalier] va parler avec la famille et ils vont digérer ça et on verra s’il y a de l’ouverture. Je serais très surpris, mais on ne sait jamais.»

Dans le cas de Wener, le choix de deuxième ronde des Remparts au dernier repêchage demeure pour l’instant ferme dans sa décision de tenter sa chance dans la NCAA, a mentionné au Journal son agent Dominic Ricard, mercredi.

«C’est un super bon étudiant, il est bilingue et il a été approché par plusieurs universités. Le plan pour lui demeure celui-là. Par contre, les Remparts nous ont contacté et la famille est prête à écouter.»

Par ailleurs, le Phoenix de Sherbrooke a accepté de prêter l’attaquant de 19 ans Karl Vaillancourt aux Remparts en vue du prochain camp d’entrainement.