Crédit : Photo courtoisie, Vincent Ethier / EOTTM

Boxe

Arslanbek Makhmudov de retour en action dans moins d’un mois

Publié | Mis à jour

Le poids lourd Arslanbek Makhmudov disputera son prochain combat le 23 juillet à Cuernavaca, au Mexique, face au Tchèque Pavel Sour dans un duel prévu pour 10 assauts, a annoncé mardi Eye of the Tiger Management (EOTTM).

Makhmudov (11-0-0, 11 K.-O.) devait faire partie de la carte présentée le 16 juillet à Shawinigan, mais il était difficile pour EOTTM de lui trouver des partenaires d’entraînement internationaux. Aussi, la firme de promotion a ajouté qu’il était préférable pour le Russe d’effectuer son camp d’entraînement à l’extérieur avec son instructeur Marc Ramsay. Il en sera à son premier duel en plus de 10 mois : le 10 octobre 2020, il avait défait par K.-O. Dillon Carman à Shawinigan.

«Bien sûr, on aurait aimé présenter Arslanbek aux amateurs du Québec, mais ce n’est que partie remise. On se devait de le garder actif et le combat du 23 juillet est parfait en ce sens. Les gens pourront tout de même le voir évoluer sur Punching Grace», a affirmé Ramsay par voie de communiqué.

Sour (13-4-0, 8 K.-O.) est un géant de 6 pi et 5 po qui a affronté plusieurs boxeurs de renom, dont Hughie Fury, Jermain Franklin et Nathan Gorman. Possédant une excellente force de frappe ainsi qu’un percutant direct de la main avant, l’ex-détenteur de la ceinture nationale tchèque chez les super-lourds représente un bon défi pour le protégé de Camille Estephan.

«Il est primordial pour nous de faire boxer Arslanbek le plus souvent possible pour ainsi le positionner pour un combat de championnat du monde. Il possède tout ce qu’il faut pour devenir champion des poids lourds et c’est pourquoi il est autant évité par les tops de sa catégorie, a déclaré le président d’EOTTM. Sour est un boxeur qui a affronté de très grands noms et qui donnera un bon point de comparaison pour Makhmudov. Ce combat en est un très important et Arslanbek doit le remporter sur la route pour continuer son ascension. Mon objectif est de le faire boxer pour acquérir de l’expérience, grand nom ou pas. On a un plan pour l’amener en championnat du monde.»

Sous-carte

La sous-carte sera composée de trois autres combats. Le Turque Mehmet Nadir Unal (débuts professionnels) sera en action dans un choc de quatre rounds, lui qui a connu du succès chez les amateurs, en plus d’avoir participé aux Jeux olympiques de Rio. Le lourd-léger est perçu par certains comme le successeur d’Artur Beterbiev.

«Mehmet Unal est un boxeur avec qui on négocie depuis un certain temps et je suis persuadé qu’un jour, on accomplira de grandes choses ensemble. Il a un style qui va plaire aux fans québécois et ça, pour plusieurs années», a expliqué Ramsay.

Également, EOTTM et D&D Boxing ont récemment embauché un duo talentueux de jeunes combattants provenant de la Pennsylvanie, les frères Angel et Antonio Perez. Le premier combattra dans la division des mi-moyens, tandis que le second boxera chez les poids légers. Le 23 juillet, Angel Perez (1-0-0, 1 K.-O.) se mesurera à Alvaro Figueroa Cervantes (1-4-0, 0 K.-O.). De son côté, Antonio Perez (débuts professionnels) tentera de suivre les traces de son frère jumeau lorsqu’il affrontera Luis Ernesto Granados (3-8-1, 2 K.-O.). Les deux affrontements sont prévus pour quatre rounds, à un poids maximal de 147 lb.