Crédit : Photo Dominic Chan, Agence QMI

LNH

André Tourigny serait l’homme des Coyotes

Publié | Mis à jour

Les négociations entre le Québécois André Tourigny et les Coyotes de l’Arizona pour le poste vacant d’entraîneur-chef de la formation de la Ligue nationale de hockey (LNH) se seraient intensifiées dans les derniers jours.

C’est ce qu’a appris le site sportif The Athletic, mardi. Contacté par la station de radio montréalaise 91,9 Sports, le pilote de 47 ans a confirmé qu’il discutait avec «Yotes», sans donner davantage de détails.

Tourigny possède un contrat avec Hockey Canada. En mars dernier, il a paraphé une entente d’un an avec l’organisation. Il est censé être en poste dans quatre tournois internationaux, incluant les prochains Jeux olympiques. Par ailleurs, il doit agir comme instructeur-chef au Championnat du monde 2022 et au Mondial junior de la même année. Il a aussi été l’un des adjoints au Championnat du monde 2021 à Riga, où l’unifolié a remporté la médaille d’or.

Le natif de Nicolet est également l’entraîneur-chef des 67’s d’Ottawa, dans la Ligue de hockey junior de l’Ontario. Au cours de sa carrière, il a aussi été à la barre des Huskies de Rouyn-Noranda et des Mooseheads de Halifax.

Tourigny a de l’expérience derrière le banc d’une équipe de la LNH. Il a été un adjoint de Patrick Roy chez l’Avalanche du Colorado (2013 à 2015) et de Dave Cameron avec les Sénateurs d’Ottawa (2015-2016).